Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 20:20
DECLARATION DU GOUVERNEMENT RELATIVE A L’OPERATION VILLE MORTE

 

DECLARATION DU GOUVERNEMENT RELATIVE A L’OPERATION VILLE MORTE

Bangui, le 24 Octobre 2016

 

Comme le 1er  Ministre l’avait annoncé hier dimanche, certains hommes politiques tapis dans l’ombre et se cachant sous la bannière de la société civile tentent, une fois de plus, de troubler l’ordre public chèrement acquis par le peuple Centrafricain.

Chers compatriotes,

Les manifestations et appels à la désobéissance civique de ce lundi 24 octobre s’inscrivent en droite ligne du plan funeste ourdi par ses hommes politiques connus des services de la police et de la Justice. Ils répondront de leurs actes devant les juridictions compétentes.

Ce plan consiste à manipuler l’opinion nationale par les rumeurs les plus folles d’une part, et à pousser la jeunesse à ériger des barricades dans la ville de Bangui d’autres part. Ces actions combinées ont pour résultat de paralyser les activités de nos paisibles populations les empêchant de vaquer librement à leurs occupations habituelles.  

Les appels à la violence contre la Force internationale de la MINUSCA représentent l’arbre qui cache la forêt. Ces appels visent, en définitifs, à déstabiliser les Institutions de la République que toi-même cher compatriote a choisi librement de mettre en place. Ce choix sans équivoque a été opéré au terme d’un scrutin juste, transparent et démocratique conformément au standard international.

Il convient par ailleurs de souligner que ce scrutin exemplaire sert de référence aujourd’hui à tout le Continent africain.

C’est dans ce contexte que certains hommes politiques aigris de leur propre échec veulent aggraver les maux dont souffre le Peuple centrafricain depuis plusieurs années déjà.

 Le Gouvernement condamne avec la dernière rigueur les scènes de violence observées ce lundi 24 octobre. Le Gouvernement rappelle qu’avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, les maux dont souffre le Peuple centrafricain feront l’objet d’un examen approfondi au cours de la conférence des donateurs prévue le 17 novembre prochain à Bruxelles en Belgique.  

Après cette analyse conjointe, les solutions appropriées seront trouvées pour atténuer les souffrances de nos populations. Le Peuple centrafricain doit saisir cette ultime chance afin d’engager les actions courageuses pour son relèvement économique.

 Cette perspective tant redoutée par les hommes politiques aigris de leurs propres échecs est à l’origine de ce déferlement de violence inouïe observée sur l’ensemble du territoire national.

Le Gouvernement que dirige son Excellence Simplice Mathieu SARANDJI, 1er Ministre Chef du Gouvernement, sous la très Haute impulsion et le leadership de son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA, Président de la République Chef de l’Etat, dénonce ce plan funeste des Hommes politiques et condamne tous les actes de violence d’où qu’ils viennent.

Le Gouvernement lance, également, un appel pressant au calme afin qu’une solution apaisée soit trouvée entre toutes les forces vives de la nation dans un processus de dialogue franc et sincère, condition indispensable pour le retour définitif de la paix et de la cohésion sociale dans notre pays.

Enfin, le Gouvernement exhorte le vaillant Peuple centrafricain à renoncer à la violence inutile  et aveugle pour reconstruire la concorde nationale et faire échec au plan machiavélique des hommes politique ennemis de la paix.

 Vive la République.

 Je vous remercie.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com