Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 21:39

 

 

 

DECLARATION NUMERO 005 DU 09 OCTOBRE 2016

 

Nous, Chefs Traditionnels Peulhs de Centrafrique, condamnons avec force les actes criminels barbares inacceptables qui ont provoqué la mort des paisibles et  innocentes personnes à Bangui et dans nos provinces ces derniers temps.

 

Nous, Chefs Traditionnels Peulhs de Centrafrique, adressons nos sincères Condoléances aux familles des victimes de ces actes barbares relevant d’un autre âge.

 

Nous exhortons tous les centrafricains en général, et les  peulhs victimes de ces violences en particulier, à la retenue et à s’abstenir de tout acte de représailles ou des vengeances sur leurs compatriotes innocents.

 

Par ailleurs, nous mettons en garde tous ceux qui utilisent les images macabres choquantes des nos parents tués pour inciter à la haine, à la violence et à la désinformation sur les réseaux sociaux ou autres voies de presse.

 

Ces images portent gravement atteintes à l’intimité, à la dignité humaine et à l’image de la REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE et de Son Peuple.

 

Des tels actes peuvent être assimilés aux crimes et exposent leurs auteurs à des poursuites judiciaires.

 

Les actes criminels que nous dénonçons ici, sont posés par des individus connus de tous qui s’opposent au processus de paix, de Réconciliation Nationale et de la cohésion sociale prônés par Son Excellence Le Professeur FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA et Son Gouvernement, depuis le 30 MARS 2016.

 

Cette Volonté politique est indéniable.

 

Nous demandons au Gouvernement de tout mettre en œuvre pour rechercher Les auteurs, co-auteurs, complices et commanditaires des ces actes barbares partout où qu’ils soient  afin de les traduire devant le Tribunal Pénal Spéciale crée à cet effet.

 

Nous demandons au Ministre de L’Elevage de tout mettre en œuvre en collaboration avec les Ministères concernés pour assurer la Sécurité des Eleveurs et leurs bétails ainsi que les commerçants à bétails tout au long du circuit de commercialisation de bétail-viande en République Centrafricaine.

 

Les parcours pastoraux, les couloirs des transhumances et de convoyages des bétails des boucheries, les marchés à bétails et les abattoirs doivent être sécurisés pour éviter la mort des nos compatriotes et la rupture de la chaine d’approvisionnement des nos villes en viande des bœufs.

 

Nous demandons également au Ministre de l’Elevage de relancer les Réunions Tripartites RCA-TCHAD-CAMEROUN et RCA-TCHAD-SOUDAN sur les problématiques de la transhumance et des mouvements  Transfrontaliers des éleveurs et leurs bétails pour prendre en compte les aspects Sécuritaires Transfrontaliers  liée à ces mouvements.

 

Je Vous Remercie.

 

Pour Les Chefs Traditionnels Peulhs de Centrafrique,

 

Le Porte Parole LAMIDO ISSA BI AMADOU.

 

TEL : 75 94 14 14

 

EMAIL : amadou.issabi66@gmail.com

DECLARATION DES CHEFS TRADITIONNELS PEULHS   DE CENTRAFRIQUE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com