Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 19:06
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Centrafrique : La lutte contre la corruption, est un défi pour la Douane

 

http://rjdh.org/ PAR SANDRINE MBAGNA LE 15 SEPTEMBRE 2016

 

BANGUI, 15 septembre (RJDH) — Relevé le niveau des recettes de l’Etat par la lutte contre la corruption est un défi pour la Direction Générale de la Douane, a déclaré Dieudonné Koyangbo, Directeur Général Adjoint, Chargé des Services Centraux lors d’une interviews accordée ce mercredi 14 septembre 2016 au RJDH.

 

Dieudonné Koyangbo a relevé les multiples défis que rencontre la Douane pour l’amélioration de la recette. Au nombre de ces défis figurent la lutte contre la corruption. « Le premier défi que nous avons au niveau de la Douane est le relèvement de la recette de l’Etat, cela permettra au Gouvernement de remplir ses obligations régaliennes», a-t-il précisé.

 

Au cours de cet entretien, il a défendu que la Douane ne fait pas de favoritisme, « vous importez des marchandises à caractère commercial, vous devez les dédouaner. Et nous ne faisons pas de distinction entre les commerçants, les autorités ni le personnel douanier. Quel que soit votre fonction, vous êtes tenus de payer les droits et les taxes », a-t-il déclaré.

 

Poursuivant, il a rappelé les mesures coercitives contre les corrupteurs et les corrompus et a reconnu que ce phénomène tant décrié existe bien à la Douane. « Nous sommes conscients de ce phénomène réel qui a un impact sur les recettes de l’Etat. Pour cela, nous allons prendre des mesures qu’il faut, puisque pour qu’il y’a corruption, il y’a aussi des corrupteurs. Nous avons un code de bonne conduite de la douane qui a été vulgarisé. Donc les corrupteurs ou les corrompus qui seront attrapés seront immédiatement sanctionnés, pour cela nous n’allons pas baisser les bras », a-t-il martelé.

 

Trois mois après à la nomination du nouveau Directeur Générale de la Douane, certains postes de contrôle douanier qui étaient formés, sont maintenant opérationnels. Celui de Pk 26 sera opérationnel dans les prochains jours.

 

 

Centrafrique : Reprise progressive à l’hôpital de Kaga-Bandoro après l’incursion des ex-Séléka

 

http://rjdh.org/ PAR NOURA OUALOT LE 15 SEPTEMBRE 2016

 

KAGA-BANDORO, 15 Septembre 2016 (RJDH) — L’hôpital préfectoral de Kaga-Bandoro reprend timidement service après sa fermeture occasionnée par l’immixtion d’hommes armés dans ses locaux, le 12 septembre 2016.

 

Après l’intrusion de hommes armés dans cet établissement hospitalier par des Ex-Séléka qui a occasionné sa fermeture, ses activités ont repris progressivement. Justin Dangassa, Chef Section des Soins et Supervision rapporte qu’un service minimum est mis en place en attendant le rétablissement de la sécurité au sein du centre hospitalier.

 

Justin Dangassa a confié au RJDH que le même jour de l’incident, «  nous avons tenu une réunion de crise avec la coordination humanitaire et des recommandations ont été formulées. Nous sommes toujours en pourparlers afin d’apaiser le personnel pour qu’il puisse reprendre les activités et avec le Sous-préfet et le Maire pour que  les patients reviennent ».

 

Selon Justin Dangassa, l’hôpital est tenu pour le moment par les médecins et les agents de santé qui sont appuyés par l’OMS, l’UNICEF et le CICR. La pédiatrie, la chirurgie, la maternité et les dispensaires sont opérationnels. Aussi, les ex-Séléka blessés sont admis à l’hôpital et suivent des soins.

 

Pendant cette intrusion intempestive, quatre (04) matelas du service de la garde et de la pédiatrie ont été emportés.

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com