Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 17:57
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Centrafrique  Les groupes armés de Kaga-Bandoro reçus par Faustin Archange Touadera

 

http://rjdh.org/ PAR JEAN FERNAND KOENA LE 4 AOÛT 2016

 

BANGUI, 4 août 2016(RJDH)—La visite du président Faustin Archange Touadera à Kaga-Bandoro a été marquée par une rencontre avec les leaders des groupes armés opérant dans la région. De sources non officielles, les discussions ont porté sur la question du DDRR.

 

Rien n’a filtré de la rencontre entre Faustin Archange Touadéra et les leaders du Mouvement Populaire de Centrafrique (MPC) de Alkhatim, du Front Populaire pour la Renaissance de  Centrafrique (FPRC) du duo Michel Djotodia et Nourredine Adam et ceux des Anti-Balaka. De sources proches de la délégation du chef de l’Etat, les échanges ont porté sur la question du Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement. Selon cette source, le président de la République a pris le temps lors de la rencontre, d’expliquer aux leaders de ces groupes armés, sa vision du DDRR ainsi que de la Réforme du Secteur de Sécurité (RSS).

 

Un proche de Touadéra a indiqué au RJDH que l’objectif est d’amener les groupes armés à s’approprier le processus avant son lancement. Cette rencontre, pour l’entourage de Faustin Archange Touadéra a été un grand succès. Cette position est cependant difficile à vérifier puis que les leaders des groupes armés ne se sont pas prononcés à la sortie de l’audience que leur a accordée le président de la République.

 

Notons que le chef de l’Etat centrafricain a aussi reçu les notables de la préfecture de Nana-Gribizi. Ceux-ci ont réclamé le redéploiement rapide de l’autorité de l’Etat à travers les forces de défense et de sécurité. Des autorités locales contactées après cette rencontre, ont indiqué que le chef de l’Etat a promis répondre à leur doléance dans un bref délai.

 

C’est par un meeting au stade municipal de Kaga-Bandoro que Faustin Archange Touadéra a terminé sa visite. C’est le premier déplacement du chef de l’Etat depuis son investiture le 30 mars 2016 dans une zone sous contrôle rebelle. Cette visite à l’intérieur du pays est la deuxième après celle de Bouar en juin dernier. /

 

Fernand Koena et Sylvestre Sokambi

 

 

Centrafrique : La pluie diluvienne d’hier a fait un mort et plusieurs maisons écroulées à Bangui

 

http://rjdh.org/ PAR AUGUSTE BATI-KALAMET LE 4 AOÛT 2016

 

BANGUI, 04 août 2016 (RJDH) — Un enfant de 3 ans est mort et des maisons se sont écroulées, suite à la  pluie diluvienne qui s’est abattue le mercredi 03 juillet sur la ville de Bangui. Les quartiers les plus touchés sont, entre autres : Sapéké3, Modoua, Gbanikola2 et Mbossoro. Le bilan des récentes catastrophes n’est pas encore rendu public par le comité local de la croix rouge du 6ème arrondissement de Bangui.

 

En sillonnant quelques quartiers du 6ème arrondissement, le RJDH a constaté que la majorité des maisons ont été inondées, des murs fissurées, des latrines se sont effondrées suite à l’inondation. Le comité de la croix rouge de cet arrondissement n’a pas encore établi le bilan de la catastrophe laissée par la dernière pluie.

 

Le secrétaire général du comité de la croix rouge du 6ème arrondissement, Le Grand Gbomango, confirme avoir constaté des maisons en état de dégradation, « la pluie a laissé des dégâts considérables. Les murs de plusieurs maisons sont en état d’effondrement. Nous nous réservons de donner la statistique actuelle, parce que nous n’avons pas encore fini l’enregistrement. Le bilan serait rendu public après 48 heures », a expliqué le secrétaire général du comité de la croix rouge du 6ème arrondissement.

 

Selon lui, les inondations répétitives dans le 6ème arrondissement sont liées au manque d’urbanisation des quartiers, « les maisons ont été construites  sans aucun plan cadastral. Le manque de la canalisation de cette zone occasionne des nombreux cas d’inondation. Nous enregistrons chaque année des sinistrés », a déploré Le Grand Gbomango.

 

Au quartier Damala3 dans la commune de Bégoua, Christian Yazo, nous fait savoir qu’ « un enfant de 3 ans est mort de suite d’inondation, une bonne partie  du quartier a été inondée. L’enfant a été emporté par les flots et est retrouvé mort quelques temps lorsque la pluie a cessé de pleuvoir. Des maisons se sont effondrées et plusieurs personnes sont sinistrées, quelques personnes de bonne fois les ont accueillies », a témoigné cet habitant de Damala3.

 

Le bilan de la pluie des 26 et 27 juillet dernier fait état de 910 maisons qui se sont effondrées. Les sinistrés ont reçu l’appui du gouvernement après la visite du chef de l’Etat Faustin Archange Touadera .

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com