Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 11:27
Nouvelles nationales sur APA
Nouvelles nationales sur APA

 

Plusieurs écoles privées de Bangui fermées par arrêté ministériel

 

APA-Bangui (Centrafrique) -29/08/16) -  Le ministre de l’Education nationale, Moukadas Nour, a décidé de fermer une centaine d’établissements scolaires privés de Bangui et environs pour non autorisation de fonctionner et infrastructures inadéquates, a-t-on appris de source officielle.

 

Selon un arrêté ministériel reçu à APA, le but de cette mesure est de permettre aux élèves d’avoir accès à un établissement bien construit pour la rentrée prochaine fixée au 15 septembre prochain. C'est une première depuis que le pays connait la crise en 2013.

 

Face au nombre croissant des enfants à scolariser et au manque d’infrastructures étatiques pour les accueillir, beaucoup d’établissements scolaires ont été créés par des particuliers.

 

Malheureusement, la plupart d’entre eux fonctionnent dans l’illégalité. Mus par le gain facile, certains ont transformé des maisons en écoles.

 

Face à cette situation, le gouvernement a décidé de frapper fort pour mettre au pas les particuliers qui investissent l’espace scolaire afin de faire respecter la réglementation en matière de création des établissements scolaires privés en Centrafrique.

 

Si cette mesure se concrétise, beaucoup d'élèves vont se retrouver sans école à la prochaine rentrée scolaire.

 

 

Prêts scolaires pour les parents d’élèves centrafricains

 

APA-Bangui (Centrafrique) - 29/08/16 - Les banques commerciales et les établissements de crédit installés en Centrafrique vont à partir de mardi mettre à la disposition de leurs clients des prêts scolaires qui sont des pratiques que ces institutions financières avaient l’habitude de faire avant d’être obligées de les arrêter à cause de la crise traversée par le pays.

 

Plafonné à 500.000 FCFA, le prêt scolaire est un crédit octroyé traditionnellement par les banques aux clients pour leur permettre de disposer de ressources afin de préparer la rentrée scolaire de leurs enfants.

 

Le soumissionnaire a 6 mois pour rembourser le prêt qui est consenti avec un faible intérêt.

 

Toutefois, il a été freiné par la crise militaro-politique vécue par le pays et qui a eu un impact négatif sur son tissu économique caractérisé par la destruction et le pillage de certaines agences des banques.

 

Le prêt scolaire constitue à l’heure actuelle une bouffée d’oxygène pour les parents d’élèves bénéficiaires dont beaucoup manquent de tout et sont encore dans les sites des déplacés. Avec l’argent mis à leur disposition, ils pourront acheter des fournitures et payer la scolarité de leurs enfants.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com