Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 22:21

 

 

Mon, 22 Aug 2016 02:15:49 +0200  Cameroon Tribune

 

Une cérémonie de prise d’armes a été présidée vendredi dernier à Yaoundé par le ministre Joseph Beti Assomo.

 

Une image symbolique vendredi dernier à la Cour d’honneur de la Brigade du Quartier général à Yaoundé. 237online.com Celle de la remise du drapeau de la République au colonel Joseph Nzokouo, commandant en second du contingent du millier de soldats et gendarmes camerounais en partance pour la République centrafricaine dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA) par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (MINDEF), Joseph Beti Assomo. Dans le discours qu’il a prononcé peu avant, et après avoir rappelé que cette cérémonie se tenait sur très hautes instructions du président de la République, chef des armées, le MINDEF s’est voulu clair sur cet acte : « Que ce drapeau garde tout le prestige qu’il mérite, car il représente le pays tout entier, le peuple camerounais. Le drapeau ne vous est pas remis pour la simple forme.

 

Il vous met devant une lourde responsabilité, une responsabilité engageante et historique ». Joseph Beti Assomo s’est donc fait fort d’appeler les uns et les autres à éviter les actes d’indiscipline et les comportements déviants contraires à l’esprit des missions et au règlement de discipline général en vigueur dans nos forces de défense. Ce d’autant plus que le chef de l’Etat, a-t-il indiqué, a prescrit des mesures fortes pour une bonne représentation du contingent camerounais. Au rang de celles-ci, il y a la revalorisation de la prime mensuelle qui est passée de 250 000 F par homme et par mois à 450 000 F, soit une augmentation de 80% en valeur relative. Le reste du propos du MINDEF s’est décliné en recommandations : « Votre comportement reflètera de toute évidence, l’image que les autres pays engagés se feront des forces de défense camerounaises en particulier et de notre pays en général. Vous êtes du contingent camerounais, et devrez éviter les influences néfastes provenant d’éventuelles manœuvres de manipulation de l’extérieur de vos rangs. Soyez vigilants et solidaires, unis et soudés pendant toute votre mission qui n’est pas une marche de santé ou un voyage de plaisance ou de villégiature en République centrafricaine ». 237online.com Car si des efforts ont été consentis, le haut commandement a également prévu des mesures pour faire régner l’ordre et la discipline dans les rangs. La cérémonie de vendredi dernier faisait suite à la signature des contrats individuels intervenue les 21 et 22 juillet derniers. Elle s’est achevée par un repas de corps auquel a pris part le MINDEF qu’entouraient le général de corps d’armée, chef d’état major des armées, René Claude Meka et tout le gratin de nos forces de défense.



Jean Francis BELIBI

Lu pour vous : Cérémonie de prise d'armes du contingent camerounais en RCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com