Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 22:44

 

 

PAR JEAN FERNAND KOENA LE 22 AOÛT 2016

 

Bangui le 22 Août 2016(RJDH)—10 groupes armés signataires de l’accord sur le principe DDRR/RSS du 10 mai 2015 ont mis en place leur plateforme le samedi 20 Aout à l’Hôtel Azimut à Bangui en vue de privilégier le dialogue tout au long du processus.

 

Cette plateforme est composée de 22 membres représentant les entités signataires de l’accord du 10 Mai 2015. Dans leur déclaration, ils s’engagent à «Privilégier le dialogue tout au long du processus sur la base d’une confiance mutuelle ; à s’approprier le processus du DDRR/RSS-RN pour la restauration d’une paix durable et de la sécurisation » peut on lire dans cette déclaration.

 

Ils exigent du gouvernement la fidélité dans l’observation des accords signés « Demeurer fidèles aux termes des accords du DDRR/RSS ; travailler avec la coordination dans un climat de confiance mutuelle ; tenir compte de toutes les parties engagées dans le processus de retour à la Paix ; poursuivre le plaidoyer auprès des partenaires en vue de mobiliser les ressources nécessaires pour le démarrage du processus dans le meilleur délai » ont-ils déclaré.

 

La présidence de la République a salué cette initiative « nous ne pouvons qu’encourager le bureau de la coordination et nous nous réjouissons du fait que dans le bureau mis en place, nous retrouvons plusieurs signataires de l’accord de 10 mai et pour ceux qui étaient là au forum de Bangui, ils savent dans quelle condition l’accord a été signé et comme l’a dit le coordonnateur, nous restons fidèle aussi de notre côté à cet accord» a indiqué Noel Selesson, ministre conseiller à la Présidence en charge du DDRR.

 

Il a présenté le caractère inclusif du DDRR en ces termes « le président de la République qui tient à l’inclusivité du DDR aura à signer les deux décrets mettant en place l’organisation et le fonctionnement du comité consultatif et l’autre décret nommant les membres de ce  comité » a-t-il ajouté.

 

Ali Nordine Mahlba, coordonnateur de cette plateforme présente les missions assignées à cette plateforme « elle a pour mission de ramener la paix en RCA et respecter les termes de nos engagements à travers les accords que nous avons signés, c’est-à-dire faire réussir le processus DDRR/RSS et la Réconciliation Nationale pour ramener la paix et la cohésion sociale dans notre pays ». a-t-il expliqué.

 

Un comité des sages sera mis en place pour régler les différends en cas d’obstacle a indiqué au RJDH un membre de cette plateforme.

 

Selon la Présidence, cette structure sert de passerelle entre la coordination de gestion du DDRR/RSS et la base des groupes armés. Le gouvernement entend mobiliser 40 à 45 millions de dollars pour financer le DDRR.

Centrafrique : les groupes armés signataires de l’accord sur le principe du DDRR/RSS mettent en place leur plateforme

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com