Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 17:21
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Centrafrique : Un véhicule de transport attaqué par des hommes armés entre Kabo et Kaga-Bandoro

 

http://rjdh.org/ PAR SYLVESTRE SOKAMBI LE 1 JUILLET 2016

 

BANGUI, 1er juillet 2016 (RJDH)—Un véhicule de transport en commun a été attaqué jeudi dernier entre Kabo et Kaga-Bandoro par des hommes armés non identifiés. Plusieurs personnes ont été tuées lors de cette attaque.

 

De sources sécuritaires bien informées, le véhicule avait quitté Kabo à destination de Kaga Bandoro. Il est tombé, selon une source locale dans une embuscade tendue par les assaillants au village Ndissi situé à 45 km de Kabo. Selon les informations du RJDH, neuf personnes ont été tuées lors de cette attaque «  il yavait onze personnes à bord de ce véhicule mais neuf ont été tuées par  ces hommes armés. Les trois survivants ont regagné la ville de Kabo » a confié un notable que nous avons pu joindre.

 

Les assaillants, de sources généralement bien informées, portaient des tenues militaires et ils étaient lourdement armés. Les sources sécuritaires jointes dans la ville de Kabo attribuent cette attaque aux éléments fidèles à Baba Ladé, alliés aux combattants de l’UPC, une des branches de l’ex-Séléka dirigée par Ali Darass.

 

Cette attaque est signalée deux semaines après l’assassinat dans la même localité de deux jeunes commerçants.

 

 

Des Centrafricains réfugiés au Tchad, bloqués à Garoua-Mboulai sur le chemin du retour au pays

 

http://rjdh.org/ PAR FRIDOLIN NGOULOU LE 1 JUILLET 2016

 

BANGUI, 1er Juillet 2016 (RJDH)—Plus d’une centaine  de Centrafricains réfugiés entre temps au Tchad, sont bloqués à Garoua-Mboulai, ville faisant frontière entre la RCA et le Cameroun. Ces derniers appellent à l’aide des autorités centrafricaines et des ONG.  

 

Ces réfugiés, selon nos informations sont arrivés à Garoua-Mboulai, ville camerounaise faisant frontière avec la RCA, depuis le 19 juin dernier. Idriss Bitty, l’un d’eux se présentant comme porte-parole de l’équipe, a confié que le groupe est bloqué  à cause des évènements survenus la semaine dernière au km5, « nous sommes là pour rentrer à Bangui mais les évènements au Km5 nous ont bloqués ici » explique-t-il.

 

Ces réfugiés, selon la même source, ne vivent depuis leur arrivée qu’avec leurs propres frais « nous n’avons reçu aucune aide depuis notre arrivée. Nous avons loué des maisons et vivons avec nos propres moyens qui sont limités » précise Idriss.

 

Ces derniers souhaitent que le gouvernement assure leur escorte jusqu’à Bangui, « même si on sait que nos maisons ont été détruites, mieux vaut rentrer, installer des bâches sur nos terrains et reprendre les activités que de continuer à vivre dans des conditions très déplorables au Tchad. On invite le gouvernement à nous faire conduire jusqu’à Bangui, c’est cela notre demande aujourd’hui », a-t-il lancé.

 

L’arrivée de ces réfugiés centrafricains à Garoua-Mboulai, a été confirmée par une source locale jointe par le RJDH « ils sont nombreux à arriver ici et ils attendent l’aide des humanitaires pour rentrer à Bangui » explique cette source. Ces réfugiés, selon une source proche du commissariat de Béloko, ville centrafricaine faisant frontière avec le Cameroun, ne sont pas encore enregistrés par la police centrafricaine basée à la frontière « nous n’avons pas encore enregistré ces personnes. Elles sont restées de l’autre côté » a fait savoir cette source.

 

Au HCR à Bangui, on prend ces informations comme une alerte « nous n’avons pas encore des informations précises sur ces réfugiés qui souhaitent rentrer au pays. Comme ils sont encore du coté camerounais, nous prenons cette information comme alerte et nous ferons ce qu’il faut faire » explique une source au HCR qui a souhaité garder l’anonymat.

 

Selon les informations RJDH, parmi ces réfugiés volontaires pour le retour, il y a des habitants de Bangui, Boda, Berberati, Nola, Bambari, Boali et Ndélé.

 

A la mi-juin, 110 Centrafricains réfugiés au Congo Brazzaville et 97 du Cameroun et du Tchad sont volontairement rentrés à Bangui. Au Tchad, selon les dernières données publiées par le HCR, 100.000 Centrafricains sont réfugiés au Tchad.

 

 

Centrafrique : L’ONG américaine IRI accorde une subvention au RJDH

 

http://rjdh.org/ PAR NOURA OUALOT LE 1 JUILLET 2016

 

BANGUI, 01 juillet 2016 (RJDH)—Le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme RJDH a reçu une subvention de la part de l’ONG américaine Institut Républicain International (IRI). Le directeur-pays de IRI Nicolas Tenda et le coordonnateur du RJDH Thierry Khonde ont signalé CET accord de partenariat le 17 juin 2016 à Bangui.

 

Cette subvention est accordée au RJDH dans le cadre de suivi des institutions démocratiquement issues des élections spécifiquement le parlement. Selon le représentant pays de IRI, cet appui va permettre au RJDH de renforcer ses capacités opérationnelle afin de pouvoir communiquer sur les activités du parlement pour permettre à la population de savoir ce que fait le nouveau parlement « une des tâches fondamentales des médias est de participer à la communication transparente de manière à ce que les activités de l’Assemblée Nationale puissent être portées à la connaissance des citoyens. C’est ce qui pourra être fait à travers ce projet. Il y aura aussi la couverture des activités de la société civile sur  le terrain, afin de permettre aux nouvelles institutions de connaitre les revendications, les attentes, les problèmes et l’espoir de la population », a expliqué Nicolas Tenda.

 

Le directeur-pays de IRI a indiqué qu’à travers ce projet, son organisation a choisi de travailler sur le renforcement de capacité des députés et de l’Assemblée Nationale ainsi que sur le lien entre les députés et leurs circonscriptions.

 

Le coordonnateur du RJDH, Thierry Khonde s’est félicité de la signature de cet accord qui pour lui sonne comme une marque de confiance à l’égard de l’organisation qu’il dirige. Ce dernier promet de tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs de ce projet « nous allons tout mettre en œuvre au RJDH pour communiquer sur les activités du nouveau parlement afin qu’à chaque étape, la population où qu’elle se trouve sache ce qui se passe. Notre détermination est que tous les objectifs de ce projet soient atteints » promet-il.

 

Le montant de cette subvention s’élève à 69476 dollars soit environ 41.667.027 millions de Fca.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com