Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 22:25
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Centrafrique: Calme précaire à Bambari après le combat de la veille entre des ex-Séléka

 

http://rjdh.org/ PAR SANDRINE MBAGNA LE 5 JUILLET 2016

 

BAMBARI, 05 juillet 2016 (RJDH) — Un calme semble revenir depuis lundi dans la soirée à Bambari, après les affrontements opposant les éléments de l’Union pour la Paix en Centrafrique UPC de Ali Daras et les éléments armés proches du FRPC.  Selon des sources humanitaires, le bilan du combat fait au moins 15 personnes, plusieurs blessés et la population vit toujours dans la psychose.

 

Une source jointe ce matin parle d’un calme précaire à Bambari, « depuis hier soir,  la ville est calme. Nous n’avons pas écouté des crépitements d’armes », a décrit la source.

 

Les informations du RJDH depuis Bambari indiquent que certains habitants ont regagné les divers sites des déplacés suite à ce combat.

 

Joint par le RJDH, le général de la Séléka Joseph Zoundeko a confirmé ce calme avant d’expliquer les circonstances de ce combat « il y a avait accrochage entre les éléments de l’UPC et du FRPC soutenus par le MPC à Wandago vers Kaga-Bandoro. Ensuite, des généraux se sont retirés de l’UPC, créant ainsi la haine et les provocations. Voilà les éléments déclencheurs de ce combat », a-t-il expliqué.

 

Pour lui, des négociations sont en cours pour résoudre les différends entre ces groupes. Joseph Zoundeko a noté que 15 personnes ont péri dans le combat et plusieurs autres blessées.

 

Une source humanitaire a confirmé au RJDH que le bilan de cette attaque serait de 15 morts et des blessés,  «  il y’a  quatre éléments de l’UPC qui sont grièvement blessés et ils ont été transférés ce matin à Bangui pour des soins. Les autres blessés sont actuellement au niveau de l’hôpital préfectoral de Bambari où ils sont pris en charge par le CICR et les MSF. Il y a eu 15 corps qui sont enterrés hier et d’autres tôt ce matin» a-t-elle expliqué.

 

Le combat de Bambari a eu des répercussions sur les villes de Kaga-Bandoro et Kabo où deux ex-Séléka sont mortes dans un accrochage, lundi 4 juillet 2016.

 

 

Centrafrique : Plus de 17.000 candidats composent les épreuves du Baccalauréat 2016

 

http://rjdh.org/ PAR JUDICAEL YONGO LE 5 JUILLET 2016

 

BANGUI, 05 Juillet 2016(RJDH) —Plus de 17.000 candidats sur l’ensemble du territoire centrafricain composent depuis ce mardi 5 juillet 2016 les épreuves écrites du Baccalauréat. Selon le constat du RJDH après avoir parcouru certains centres d’examens dans la capitale, les examens se déroulent dans le calme.

 

Selon le constat du RJDH,  du centre n°10 au lycée technique, au centre n° 6 au lycée des Martyrs et le centre n°5 au lycée Marie Jeanne Caron, les examens se déroulent dans le calme. On note la présence des forces de sécurité et de défense dans presque tous les centres d’examens dans la capitale centrafricaine.

 

Aucun incident n’a été signalé depuis le début des épreuves. Une assurance du chef de centre d’examen n°6 au lycée des Martyrs Firmin Mbokolet interrogé par le RJDH, « toutes les dispositions ont été prises depuis quelques jours avant le déroulement des épreuves. Et depuis l’ouverture, nous n’avons pas eu des difficultés dans l’organisation » a confié Firmin Mbokolet.

 

Au lycée Barthelemy Boganda, Jean Rufin Malendoma président de ce centre n°1 a présenté quelques difficultés enregistrées avant le démarrage des épreuves qui remonte au niveau de la liste supplémentaire des candidats au Bac, « nous avons démarré avec quelques difficultés par rapport à la liste supplémentaire des candidats arrivée en retard. Ce qui a bouleversé des dispositions que nous avons prises au début. Finalement, des solutions rapides ont été trouvées pour remédier à ce problème afin de procéder aux différentes disciplines »,  a-t-il expliqué.

 

Le Directeur des examens et concours, Bertrand Didier Mette, a précisé que les examens de cette année académique 2015-2016 ont été bien débutés contrairement à l’année dernière où plusieurs irrégularités ont été signalées, « cette année, avec la stabilité constatée à Bangui et dans certaines villes du pays, plus de  17.000 candidats ont passé les examens dans la sérénité, contrairement aux trois années de conflits en Centrafrique ».

 

Depuis décembre 2012, les examens de Bac se sont passés dans des situations d’instabilité par rapport aux conflits armés dans le pays. Pour cette année,  les examens se déroulent dans la sérénité dans presque tous les centres d’examens sillonnés par le RJDH à l’ouverture des épreuves

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com