Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 21:28
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Centrafrique : Les missions des Nations-Unies interdites dans les zones sous tension

 

http://rjdh.org/ PAR SYLVESTRE SOKAMBI LE 4 JUILLET 2016

 

BANGUI, 04 juillet 2016 (RJDH)—Les missions des systèmes des Nations-Unies sont interdites dans les zones où des tensions sont signalées ces derniers jours, apprend-t-on de sources onusiennes. 

 

Les localités concernées par cette mesure, selon nos sources, sont les villes de Batangafo, Bambari, Kabo et Kaga-Bandoro « les missions des Nations-Unies sont interdites dans ces destinations » a confié un cadre du système des Nations-Unies qui a requis l’anonymat. La même source a fait savoir au RJDH que cette mesure fait suite à la montée de tension dans ces villes « vous savez que la sécurité s’est dégradée dans ces régions depuis quelques jours. C’est essentiellement pour question de sécurité que cette mesure est prise »  précise-t-elle.

 

Cette information n’a pas été confirmée par la Minusca même si plusieurs organisations humanitaires ont fait état de cette interdiction. Mais plusieurs déplacements des humanitaires et des organisations dépendant des Nations-Unies ont été annulés ces derniers jours à cause de la précarité de la situation sécuritaire. Dans la ville de Bambari où des peulhs armés fidèles à Ali Daras et un groupe dissident du même mouvement se sont affrontés, les agents du système des Nations-Unies sont restés bloqués à leur base faute de sécurité.

 

La ville de Kaga-Bandoro, selon une autorité locale est menacée par les rivalités entre peulhs armés de Ali Daras et les autres tendances ex-Séléka (MPC et FPRC) « pour le moment, il n’y a pas d’affrontement mais, les menaces d’affrontement sont réelles entre les deux parties » explique-t-elle.

 

A Batangafo, la situation, selon nos informations, est calme malgré la méfiance qui, selon une autorité administrative, est palpable entre les peulhs de l’UPC et les combattants de MPC de Alkhatime.

 

Depuis deux semaines, plusieurs villes de l’arrière-pays sont en proie à des affrontements entre différentes tendances de l’ex-Séléka. Le dernier en date est celui signalé ce jour à Bambari.

 

 

Centrafrique : Des organisations musulmanes exigent du gouvernement un décret consacrant la fête du ramadan jour férie

 

http://rjdh.org/ PAR JEAN FERNAND KOENA LE 4 JUILLET 2016

 

BANGUI, 4 juillet 2016 (RJDH)–Aboukar Modjodo président de l’association SOS victimes musulmanes de Centrafrique exige du gouvernement un décret consacrant la fête du ramadan jour férié en Centrafrique. Position exprimée lors d’une interview qu’il a accordée au RJDH ce 4 juillet 2016 en prélude à la fin du ramadan.

 

« Nous demandons que le gouvernement instaure cette fête, il reste qu’à prendre un décret pour concrétiser les deux fêtes, si on nous concrétise ces deux fêtes, nous supposons qu’il y a déjà la paix », a-t-il précisé.

 

La célébration de la fête musulmane est une exigence des recommandations du forum de Bangui du 4 au 11 mai 2015, a-t-il rappelé. Pour l’Imam de la Mosquée Centrale de Bangui, c’est un souhait de consacrer le ramadan jour férié pour que les recommandations du Forum de Bangui soient appliquées.

 

Joint au téléphone par le RJDH, un membre du comité de suivi des actes du forum de Bangui a salué le geste fait par le passé dans le sens de respecter les dispositions du forum de Bangui, mais concède néanmoins que « les fêtes légales sont du domaine de la loi, et non le ressort d’un décret », a-t-il indiqué.

 

Il propose à ce qu’un projet de loi soit présenté aux élus de la nation pour être voté avant la mise en application de cette volonté du forum national de Bangui.

 

La fête de ramadan a été décrétée journée chômée non payée par le gouvernement en 2015.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com