Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 17:11

 

NOTE D’INFORMATION

 

  

 

Bangui, 06 juillet 2016 – La MINUSCA rassure la population centrafricaine sur son engagement à la protéger dans le cadre de son mandat et de l’appui aux autorités nationales, tout en précisant que le processus de consolidation de la paix et de sécurité sera long et exige l’implication de tous. “La MINUSCA est une force de paix déployée en Centrafrique pour aider au retour définitif de la paix et elle réitère une nouvelle fois cet engagement à accompagner les responsables centrafricains pour aider à améliorer la situation sécuritaire. Cette tâche sera longue et pénible car la situation reste difficile mais nous y parviendrons en travaillant tous ensemble », a déclaré mercredi à Bangui, le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro, au cours de la conférence de presse hebdomadaire de la mission.

 

Face à la dégradation de la situation sécuritaire, Monteiro a annoncé que la la Force a multiplié les mesures notamment les patrouilles dans diverses localités du pays, y compris à Bambari. “Les Casques bleus sont intervenus à Bambari pour contrôler la situation et éviter que les combats ne touchent d’autres parties de la ville. La MINUSCA a également mis en garde les responsables des affrontements”, a ajouté le porte-parole. Selon Monteiro, les mesures préventives et dissuasives sont accompagnées d’initiatives pour la cohésion sociale, le dialogue et le vivre-ensemble, que la MINUSCA met en oeuvre en partenariat avec les autorités, communautés et organisations civiles locales.

 

Le porte-parole a également annoncé une hausse des actes (27) de violations des Droits de l’Homme dans le pays, même si le nombre des victimes (83) a sensiblement diminué par rapport à la semaine précédente.

 

Monteiro a par ailleurs révélé que la MINUSCA a financé un total de 106 projets sur l’ensemble des 16 préfectures, dans le cadre de ses projets à impact rapide. Ces projets, dont le montant de financement s’élève à trois millions de dollars, portent sur la restauration de l’autorité de l’Etat (43%), la cohésion sociale (39) et la protection des civils (18 %). A titre d’exemple, 54 bâtiments administratifs ont été réhabilités ou construits dans le cadre de la restauration de l’autorité de l’Etat, dont 14 palais de justice et maisons carcérales, 11 commissariats et gendarmerie, 10 préfectures et sous-préfectures et 10 mairies.

 

Pour sa part, la Porte-Parole de la police de la MINUSCA, Oana Andreea Popescu, a noté que la situation sécuritaire au cours de la semaine dernière a été marquée par des violences intercommunautaires et des attaques à main armée contre les populations civiles, dans le centre de la Centrafrique. « Face à cette situation, dit-elle, la composante police a intensifié ses actions dans ces secteurs ». Popescu a également mentionné que grâce aux efforts des autorités centrafricaines en collaboration avec la Minusca, le commissariat de Police du 5ème arrondissement a été rouvert. Cette réouverture permet aux policiers de ce commissariat de reprendre leurs activités quotidiennes au profit des populations. Dans le cadre de la mise en œuvre de ses tâches opérationnelles, la Police continue d’assurer des actions en faveur des populations civiles centrafricaines, en intensifiant les patrouilles, des gardes statiques et occupent plusieurs postes stratégiques en collaboration avec les forces de sécurité intérieure centrafricaines, afin de parer à toutes éventualités.

 

De son côté, le porte-parole de la force de la MINUSCA, le Lieutenant-Colonel, Clément Cimana, a affirmé que face à la situation sécuritaire, la Force est en train d’intensifier ses patrouilles tant terrestres qu’aériennes, de jour comme de nuit, dans plusieurs localités comme dans les zones  Batangafo-Kabo, Bocaranga-Koui, Dekoa-Sibut-Grimari ou Mbrés – Bambari.  Il a par ailleurs indiqué que la Force a effectuée plus de 12.140 km de patrouilles terrestres, qui ont permis de protéger ou secourir autour de 1200 civils protégés. Concernant ses activités visant l’appui à la restauration de l’autorité de l’Etat, la Force a escorté environ 850 véhicules la semaine dernière sur les trois principaux axes routiers.

 

______________________________________________________________________________

Bureau de la Communication et de l'information publique 

 

MINUSCA | Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine 

 

https://minusca.unmissions.org  | @UN_CAR | https://www.facebook.com/minusca.unmissions

 

LA MINUSCA SOUHAITE L’IMPLICATION DE TOUS POUR STABILISER LA CENTRAFRIQUE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com