Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 14:17

 

 

http://www.info-centrafrique.com/  Par Crispin Dembassa Kette - 8 juin 2016

 

Huit millions d’euro soit un peu plus de 5 milliards de FCFA, tel est le montant alloué par la France via l’Agence Française de Développement (AFD), à l’État Centrafricain. C’est lors de la signature de convention d’une  « aide Budgétaire globale » le 7 juin, avec le ministère de l’économie, du plan et de la coopération internationale. L’argent est destiné en priorité au payement de salaires.

 

Cette aide financière est un appui direct au budget en exercice de la RCA. Elle vise donc à financer certaines dépenses incompressibles inscrites au budget. Les salaires, notamment.

 

De l’avis de Charles Malinas ambassadeur de France à Bangui qui assistait à la signature de la convention, c’est une «  aide budgétaire consistant à apporter de l’argent au Trésor public de l’Etat centrafricain. Cet argent permettra à l’Etat de pallier les difficultés de rentrée financière et de payer aussi les salaires des fonctionnaires. » Et ceci «  en attendant que les mesures de reconstruction et d’amélioration des recettes soient prises. »

 

Le gouvernement de son coté, salue le geste fait par la France qualifiée d ‘ « un des partenaires redoutables au côté de la Centrafrique dans des moments difficiles » par le ministre de l’économie à cette occasion.

 

Le ministre dit aussi espérer  que «  la table ronde des donateurs et investisseurs qui aura lieu bientôt à Bruxelles, sera un signal fort et occasion pour nous de discuter avec d’autres partenaires comme l’Union Européenne, la Banque Africaine de Développement, la Banque Mondiale et pourquoi pas le FMI afin de mobiliser assez de ressources nécessaires pour relever les défis auxquels le pays est confronter  »

 

Cette aide budgétaire globale vient s’ajouter à celles déjà accordées par la France en 2014 à hauteur de 4 Millions d’euros, puis en 2015 à 8 millions. Les fonds octroyés ont servi non seulement à régulariser certaines arriérées vis-à-vis des institutions internationales, mais aussi et surtout, à faciliter les dépenses électorales.

 

Avec Fiacre Salabé

Lu pour vous : La France verse 5 milliards au gouvernement pour les salaires

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com