Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 19:43

 

 

http://www.un.org/  20 juin 2016 – Le Coordonnateur humanitaire de l'ONU en République centrafricaine, le Dr. Michel Yao, s'est déclaré lundi indigné par une attaque meurtrière perpétrée vendredi 17 juin contre des véhicules appartenant à l'ONG Médecins sans frontières (MSF), entre Sibut et Grimari, dans la préfecture de la Kemo.

 

Dans une déclaration de presse, le Dr. Yao a dénoncé cet assaut par des hommes armés contre des véhicules « bien identifiés » de MSF, qui a entrainé la mort du chef de convoi, alors qu'un autre personnel à bord s'est enfui dans la brousse. En provenance de Bangui, ces véhicules transportaient des médicaments et du carburant à destination de Bangassou, a précisé le Coordonnateur humanitaire.

 

Il a ajouté que, suite à une précédente attaque, un chauffeur travaillant pour MSF avait également été tué, le 18 mai dernier, près de Bossangoa.

 

« Je condamne fermement ces attaques répétées et je rappelle à toutes les parties que la violence contre les acteurs humanitaires et les biens humanitaires est une violation du droit humanitaire international, et que cela doit cesser », a déclaré le Dr. Yao.

 

Il a appelé à ce que ces attaques contre les travailleurs humanitaires fassent l'objet d'enquêtes et à ce que les auteurs présumés soient tenus pour responsables.

 

Le Coordonnateur humanitaire a rappelé que les travailleurs humanitaires sont présents en République centrafricaine pour fournir une assistance afin de sauver des vies et alléger la souffrance des personnes affectées par la crise.

 

« Tel est notre objectif fondamental et nos activités sont guidées par les principes d'humanité, de neutralité, d'indépendance et d'impartialité », a-t-il dit.

 

Il a déploré le fait que ces attaques répétées contre les acteurs humanitaires entravent l'acheminent de l'aide et empêchent également l'accès aux personnes affectées qui sont dans le besoin d'une assistance vitale.

 

« La communauté humanitaire, que je représente en République centrafricaine, reste pleinement engagée à fournir une assistance vitale à toutes personnes affectées », a déclaré le Coordonnateur humanitaire de l'ONU.

 

Centrafrique : l'ONU condamne des attaques répétées contre des convois humanitaires

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com