Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 12:16
RCA : vers un lancement d’un audit sur la transition

 

 

Par RFI  20-05-2016 Modifié le 20-05-2016 à 02:26

 

En Centrafrique, toutes les institutions vont faire l'objet d'un audit sur leur gestion durant la période de transition. Objectif pour les nouvelles autorités : voir plus clair dans la gouvernance de leurs prédécesseurs.

 

La décision a été officialisée en conseil des ministres. Toutes les institutions de la république vont faire l'objet d'un audit sur leur gestion pendant la période de transition. Mais pour l'heure le gouvernement refuse d'en dire plus, notamment sur le calendrier, le mode opératoire ou encore les dossiers visés en particulier.

 

Un dossier pourrait bien être évoqué : l'affaire du fameux don angolais où 2,5 millions de dollars qui n'étaient pas passés par les caisses du Trésor et que les autorités de transition affirmaient avoir utilisés légalement. L'affaire avait provoqué des remous à Bangui en 2014.

 

Le magazine Jeune Afrique évoque aussi une flotte d'une cinquantaine de véhicules offerts par l'Angola dans le cadre de l'élection présidentielle et qui s'est volatilisée.

 

Autre dossier, celui de la gestion de la mairie de Bangui sous Hyacinthe Wodobodé, qui a récemment été remplacée par les nouvelles autorités au profit de Emile-Gros Raymond Nakombo.

 

« Le but ce n'est pas de lancer une chasse aux sorcières, mais de permettre d'y voir plus clair et de corriger les éventuels dysfonctionnements », commente à RFI un membre du gouvernement sous couvert de l'anonymat.

 

Le candidat Faustin-Archange Touadéra avait fait de la lutte contre la corruption l'un des grands axes de sa campagne électorale.

 

 

Centrafrique : un audit de la transition annoncé

 

http://fr.africanews.com/  Stéphane KUNGNE 

 

 

L’on se dirige probablement vers un audit de la gestion des autorités de transition en République centrafricaine.

 

Selon des sources diplomatiques, plusieurs personnalités dont Cathérine Samba-Panza sont accusées de détournements de biens publics. Des noms tels que celui de Hyacinthe Wodobodé, un des proches de l’ex-présidente de transition, à la tête de la mairie de Bangui jusqu’au 6 mai sont cités dans une affaire de distraction d’une cinquantaine de véhicules offerts par l’Angola dans le cadre de la dernière élection présidentielle.

 

Selon les mêmes sources, l’ancienne maire de Bangui et son premier ministre Mahamat Kamoun se seraient appropriés les dons angolais et auraient acheminé ces voitures à Yaoundé.

 

Face aux accusations d’enrichissement personnel et à l’angolagate, du nom d’une affaire de détournement de 10 millions de dollars de don angolais à la Centrafrique, Cathérine Samba-Panza déclarait dans une interview à Jeune Afrique en mars 2016 que “le jour où les services d’audit ou judiciaires de son pays se rapprocheraient d’elle, elle saurait s’expliquer”.

 

L’audit annoncé s’il était confirmé, devrait s’inscrire dans le cadre de la lutte contre la corruption annoncée par le nouveau président centrafricain Faustin archange Touadéra. Le numéro un centrafricain voudrait par ailleurs stopper le trafic des faux passeports qui a regné pendant la transition centrafricaine.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com