Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 19:30
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Centrafrique : Les députés de Paoua et des Mbrès s’inquiètent de la tension dans leurs circonscriptions

 

http://rjdh.org/ PAR SANDRINE MBAGNA LE 30 MAI 2016

 

MBRES, 30 mai (RJDH)—Lucien Mbaïgoto et Pierre Marie-Franck, respectivement députés de Paoua et des Mbrès ont déploré le regain de violence signalé ces derniers temps dans leurs circonscriptions. Ils se sont exprimés sur la situation de leurs localités dans des entretiens avec le RJDH.

 

Ce sont, selon Pierre Marie-Franck, député des Mbrès, les exactions des peulhs armés qui l’inquiètent « depuis quelques semaines, nous apprenons presque quotidiennement que des gens sont tués par des peuhls armés signalés dans la région. Cette situation m’inquiète aujourd’hui. Tout en dénonçant ces exactions, je partage la douleur des parents qui ont perdu leurs proches dans les attaques perpétrées par ces peulhs armés » a-t-il expliqué.

 

Lucien Mbaïgoto, député de Paoua regrette la présence des hommes armés dans les environs de la ville. Il déplore les actes de barbarie attribués à ces combattants « il y a des hommes armés qui ont pris position dans les périphéries de Paoua. Cette présence est plus qu’inquiétante aujourd’hui. Les exactions qu’ils font sur la population civile nous attristent tous » confie t-il avant de dénoncer les cas « des villes de Bambari, Ndélé, Markounda, Batangafo, Birao qui sont dans l’insécurité ».

 

Le député de Paoua appelle la communauté internationale à passer à la vitesse supérieure « aujourd’hui, il faut que la communauté internationale passe à une vitesse supérieure non seulement pour imposer la paix mais aussi accélérer le processus du DDRR. Je pense que c’est à ce titre que la paix pourra revenir dans l’arrière-pays » souhaite t-il.

 

Pierre Marie-Franck demande au gouvernement de prendre ses responsabilités « la mission du gouvernement, c’est de protéger les citoyens. Il faut que les nouvelles autorités puissent prendre leurs responsabilités face à cette situation d’insécurité totale dans l’arrière-pays » a-t-il appelé.

 

Les deux élus ont exigé le redéploiement des Forces Armées Centrafricaines (FACA) dans les zones où la tension est vive.  Les exactions des hommes armés aux Mbrès sont signalées alors que l’administration est en train d’être déployée après trois années d’absence.

 

 

Centrafrique : Deux soudanais et un tchadien arrêtés à Damara faute de papier

 

http://rjdh.org/ PAR JUDICAEL YONGO LE 30 MAI 2016

 

BANGUI, 30 Mai 2016 (RJDH)—Un sujet tchadien et deux Soudanais ont été arrêtés le week-end dernier à Damara par la gendarmerie. Ces derniers seraient sur le territoire sans aucun papier légal.

 

L’information a été confirmée au RJDH par des sources militaires qui indiquent que ces trois personnes voyageaient sans aucun papier. Une source proche de la gendarmerie de Damara a confié qu’ils se rendaient à Bambari pour des activités commerciales « c’est sur un poste de contrôle que ces trois personnes ont été arrêtées parce qu’elles ne sont pas en règle. Ils n’ont aucun papier » a-t-elle expliqué.

 

Les trois prévenus ont été, selon la même source, transférés au tribunal de Bimbo où est gérée l’enquête ouverte sur ce dossier. Leur présence au tribunal de Bimbo a été confirmée par  le parquet de Bimbo « nous avons ces trois personnes arrêtées à Damara. Il y a une enquête qui est ouverte sur l’affaire et nous attendons les résultats » a précisé l’intérimaire du procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Bimbo, contacté ce matin par le RJDH.

 

Les contrôles de pièces d’identité ont été multipliés ces derniers temps sur les barrières tenues par les forces intérieures.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com