Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 11:50

 

 

Bangui, le 19 mai 2016 - L'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés est à la recherche des moyens pour intensifier l'aide et améliorer les conditions de vie des milliers de réfugiés sud-soudanais dans la région isolée et difficile d'accès de Bambouti qui se situe dans l’extrême sud-est de la République Centrafricaine, préfecture de la Haut-Mboumou. Le HCR et le Programme Alimentaire Mondiale avec l'aide des partenaires JUPEDEC (Jeunesse Unie pour la Protection de l'Environnement et le Développement Communautaire) et AIRD (Initiatives africaines pour les secours et le développement), a récemment distribué, à 10,454 réfugiés dans Bambouti, des vivres et des secours non-alimentaires.

 

Les missions d'évaluation récentes ont montré que les besoins sont grands et les conditions difficiles; ainsi le HCR est à la recherche, de toute urgence, des moyens pour accélérer l'acheminement de l'aide et de l'assistance, aussi bien par la route et que par voie aérienne. La petite piste d'atterrissage a heureusement été rénovée et a donc pu être récemment utilisée pour la première fois depuis 2007; il est à noter que les routes sont, quasiment, impraticables pendant la saison des pluies.

 

"Le HCR appelle à une approche multi-agences pour apporter une aide humanitaire à ces réfugiés sud-soudanais qui sont dans une situation difficile et précaire. Il y a donc là un énorme défi pour obtenir et acheminer de l'aide pour eux, surtout à l'approche de la saison des pluies », a déclaré Lazare Etien Kouassi, le Représentant du HCR en République Centrafricaine.

 

La fourniture d'eau, l'assainissement et les conditions d'hygiène sont un autre grand défi. Les gens doivent parcourir à pieds de longues distances afin de trouver les maigres sources d'eau qui sont utilisées, aussi bien, par les humains que le bétail. Le logement est également un problème, car les réfugiés sont contraints de vivre dans de petites huttes de fortune faites à partir de branches d’arbres et de feuilles de palmier, avec très peu de protection contre la pluie ou le soleil.

 

Environ 20% des réfugiés sont particulièrement vulnérables, y compris les mineurs non accompagnés, les personnes âgées, les mères allaitantes et les femmes enceintes. Il est á noter que les femmes représentent 53% des arrivées. Médecins Sans Frontières (Espagne) a réouvert un Centre Médical abandonné offrant ainsi des services gratuits de premiers soins et plus mais qui demeurent limités. L'absence d'écoles est un autre problème qui doit être abordée de toute urgence.

 

Les réfugiés à Bambouti sont arrivés en provenance des villes sud-soudanaises de Source Yubu et Ezo depuis Novembre 2015 après avoir fui les affrontements entre l'Armée de libération du peuple sud soudanais et de jeunes armés. Notons qu’ à la fin du mois d’avril, la RCA comptait 17.800 réfugiés, et 418.638 personnes déplacées internes.

 

Contact média: Patience Ntemgwa, portable +236 70552887, e-mail: ntemgwa@unhcr.org

Le HCR fournit une assistance aux réfugiés sud-soudanais a Bambouti dans le sud-est de la RCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com