Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 22:57

 

                         

 

     Par libanisation, nous entendons  le fait que là-bas, au Liban,  le président est chrétien, son premier ministre automatiquement musulman  et le président de l’Assemblée nationale musulman (  du fait majoritaire )  .  Cet ordre d’exercice du pouvoir est inscrit dans le marbre de la Constitution libanaise  .  En est-il de même pour la RCA ? Je n’en ai trouvé nulle trace dans la Constitution centrafricaine  .  Mais j’ai une excuse : je ne suis pas constitutionaliste …

 

    Notre pays qui sort à peine d’une guerre imposée a mieux à faire que de s’enliser à nouveau dans un flou constitutionnel organisé aux conséquences inconnues  . 

 

    «  Pour un plat de lentilles »

 

    Les faits sont inquiétants dans leur brutalité : un des nombreux candidats à l’élection présidentielle n’ayant même pas franchi le cap de 3 % est propulsé Président de l’Assemblée Nationale centrafricaine (PAN) !  Il lui a suffi  pour cela de réunir quelques députés , de leur offrir « un plat de lentilles » dans un restaurant de la place , de leur faire quelques promesses fallacieuses accompagnées de menue monnaie pour que ces hommes et femmes ( ?) votent majoritairement pour lui  .  Sachez, vous qui avez commis ce forfait que la RCA vaut plus qu’un  « plat de lentilles » et que si vous ne démissionnez pas , l’opprobre vous poursuivra jusqu’à la fin de votre vie . On a connu des assemblées croupion, des chambres d’enregistrement ….aujourd’hui nous avons la moitié d’une assemblée achetée par un seul homme . Pays de paradoxes, on vous dit !

 

     Ces députés si préoccupés par leurs ventres seront-ils encore aptes à défendre le peuple centrafricain ? Pourront-ils résister aux plus riches et plus puissants ? Ont-ils seulement pris la mesure de leur lourde responsabilité ? Faut-il continuer à les appeler « Honorables » alors qu’ils viennent de déshonorer ?  Le ver n’est-il pas déjà dans le fruit ? Comment auditer quand on est soi-même corrompu  à ce point?

 

     Le Président élu Touadera aurait passé un accord avec le dictateur congolais ? Alors ce serait sa première faute politique car il aura entériné une cohabitation de fait au sommet de l’Etat . Le PAN est le deuxième personnage de l’Etat centrafricain !

 

      Des réactions hypocrites

 

   L’Elysée serait hostile à la promotion d’un proche de Sassou au perchoir en Centrafrique ! La belle affaire . Outre le fait que l’Elysée dans son billard à plusieurs bandes en Centrafrique  se montre parfaitement hypocrite comme d’habitude ( il soutient en sous-main le dictateur congolais), il connaît ceux qui en France passaient pour les soutiens les plus résolus du nouveau PAN cf le ministre de la défense Le Drian …

 

     J’ai déjà dit et écrit que mon pays la RCA n’est pas une écurie pour qu’on y place des poulains ! Parlons-en de l’Elysée : l’annonce du Président Hollande depuis Bangui du retrait de la mission Sangaris ressemble fort à un appel du pied pour une reprise des hostilités, à moins que ce ne soit là le dernier avatar trouvé par Paris pour faire pression sur le Président élu centrafricain .  Une nouvelle sorte d’épée de Damoclès qui n’est pas faite pour déplaire aux dictatures qui bordent la RCA .

 

     Il serait aussi temps que l’homme qui a inspiré cette politique néfaste pour la RCA la quitte enfin pour que la page soit définitivement tournée : j’ai désigné l’ambassadeur ( pardon le proconsul français ) , Monsieur Charles Malinas  .  Cet homme qui a mal conseillé les autorités de la transition avec les résultats que l’on sait, cet homme qui s’est offusqué de ne pas être consulté par le Président élu avant la désignation du Premier ministre, cet homme qui n’a jamais dénoncé les nombreux  viols sur des mineurs centrafricains par des soldats français, cet homme qui est resté trop longtemps en RCA , ce symbole vivant de la françafrique doit partir pour laisser ses chances à notre pays .

 

    Pour finir, on vante volontiers le volumineux carnet d’adresses du nouveau PAN . A quoi je réponds qu’on ne gouverne pas un pays avec un carnet d’adresses d’une part, et je ne demande qu’à voir les réalisations faites en Centrafrique avec ce fameux carnets d’adresses d’autre part : combien d’entreprises ? de banques ? de joint-ventures ?  Plus prosaïquement, je me contenterais d’une simple usines de clous ( pointes ) dans ce pays qui manque de tout .  

 

    Si les peuples méritent leurs dirigeants, le peuple centrafricain qui n’est même pas encore sorti de l’horreur de la guerre ne mérite pas un tel coup de poignard dans le dos . Une dyarchie mal assortie pour revenir à l’ordre constitutionnel est une vraie gageure . Dans tous les cas de figure, la balle est toujours dans le camp du peuple centrafricain . Ceux qui ne l’ont pas compris ainsi hypothèquent lourdement leur avenir politique . 

 

David Masseyo Koulayom

DE LA LIBANISATION DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE par David Masseyo Koulayom

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com