Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 18:23

 

 

http://rjdh.org/ PAR SYLVESTRE SOKAMBI LE 26 MAI 2016

 

BANGUI,  26 mai 2016 (RJDH)—Nourredine Adam, chef rebelle de l’ex-Séléka et bras droit de Michel Djotodia serait à Ndélé depuis quelques jours. Difficile d’avoir des précisions sur la présence de ce redoutable chef rebelle dans cette localité.

 

La présence de Nourredine à Ndélé est confirmée au RJDH par plusieurs sources locales. Un notable joint dans la localité a expliqué que le numéro 2 du FPRC (une des branches de l’ex-Séléka) est dans la ville depuis deux jours. Il serait accompagné, selon nos informations, de plusieurs éléments armés « il est rentré avec des hommes armés à bord de deux pick up. Ils sont là mais personne ne connait véritablement les raisons de leur présence » a expliqué cette source.

 

Nourredine Adam serait venu du Tchad, selon des sources concordantes « avant, il était au Tchad où vivent ses proches. C’est de là bas qu’il est rentré dans la ville avec ses hommes » a confié un cadre de l’ex-Séléka, présent à Ndélé.

 

De sources proches du mouvement armé MLCJ, la présence de Nourredine à Ndélé s’inscrit dans le cadre de ses habituelles visites aux bases du FPRC « ce n’est pas pour la première fois qu’il se rend à Ndélé où son mouvement dispose de plusieurs bases. Je crois qu’il vient rendre visite à ses éléments pas plus » a confié un leader du MLCJ.

 

Contacté par la rédaction du RJDH, le porte-parole de la Minusca n’a pas confirmé l’information. Vladimir Monteiro a promis revenir vers le RJDH s’il a la confirmation de cette présence.

 

La dernière fois que Nourredine Adam s’est fait parler de lui, c’était en octobre 2015 lors du combat de Sibut où ses hommes venus de Kaga-Bandoro ont été mis en déroute par les forces de la Minusca et de la Sangaris. Quelques jours après cet affrontement, il est reçu au Tchad sur invitation d’une ONG de confession musulmane.

Centrafrique : Le chef rebelle Nourredine de l’ex-Séléka signalé à Ndélé

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com