Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 19:57
Nouvelles nationales sur RNL
Nouvelles nationales sur RNL

 

Simplice Mathieu Sarandji installé à la primature ce mercredi

 

http://www.radiondekeluka.org/ mercredi 6 avril 2016 13:12

 

Quatre jours après sa nomination, le nouveau chef du gouvernement centrafricain Simplice Mathieu Sarandji, a pris officiellement fonction aujourd’hui. Il succède ainsi à Mahamat Kamoun, 1er ministre pendant 18 mois  sous Catherine Samba Panza.

La passation de service entre Simplice Mathieu Sarandji et Mahamat Kamoun s'est déroulée ce mercredi à la Primature à Bangui en présence de l’inspecteur d’état Marcel Tagnol Béngba.


Mahamat Kamoun se félicite de la gestion de son gouvernement qui a pu léguer aux autorités élues un état des finances appréciable. « Ce gouvernement part sur de bonnes bases. L'économie fonctionne à merveille. Les finances publiques se sont nettement renforcées », s'est réjoui le Premier ministre sortant. Car selon lui, « …en termes de trésorerie disponible, un montant de presque sept (7) milliards de francs CFA reste disponible sur le compte du Trésor Public. C'est une première dans notre pays de voir que de tous les régimes qui se succèdent ou des passations de service qu'on ait laissé quelque chose », précise Mr Kamoun.


Au sujet des accusations de détournements, Mahamat Kamoun s'est blanchi ainsi que son gouvernement. Il a salué la qualité de travail du gouvernement qui a conduit à l'amorce de l'établissement de l'ordre constitutionnel.


« …je crois qu'il y a un cadre approprié pour régler les questions de détournements. Nous ne pouvons pas nous baser sur les rumeurs. Nous avons eu des filles et fils de ce pays qui ont travaillé avec honnêteté. Ils se sont donnés corps et âme pour finir cette transition », estime Mahamat Kamoun.

 

 

Encore du chemin à faire pour le rétablissement des FACA

 

http://www.radiondekeluka.org/ mardi 5 avril 2016 12:32

 

La réhabilitation des Forces armées centrafricaines (FACA) pourrait encore prendre un peu de temps. L'armée, dans sa généralité, a besoin d'être réformée. C'est une nécessité qui s'impose bien avant qu'elle ne soit rendue opérationnelle. 


« Au fur et à mesure que le gouvernement et la communauté internationale font confiance aux forces de sécurité, nous allons voir la possibilité de modifier ou de lever l'embargo », a déclaré Samantha Power, la Représentante des États-Unis auprès des Nations Unies au cours d'une conférence de presse qu'elle a animée le 30 mars dernier à Bangui, en marge de la prestation de serment du Président Faustin Archange Touadéra. 


Cette prise de position se justifie, selon Samantha Power par le fait qu'il existe encore dans le pays des hommes armés non maîtrisés. « Aujourd'hui, il y a beaucoup de milices dans ce pays ; des soldats qui sont membres des forces armées mais qui ont été des ex-Séléka, des Antibalaka. Alors nous devons faire preuve de prudence en ce moment car nous savons que le nouveau gouvernement a la possibilité d'obtenir des armes si c'est nécessaire », a-t-elle relevé.


La diplomate américaine a par ailleurs réitéré le soutien de son pays aux nouvelles autorités démocratiquement élues pour modifier ou lever l'embargo imposé par l'ONU. « Notre ambassade va aider le nouveau gouvernement à faire ce genre de demande. Mais, cela doit se faire d'une façon maîtrisée car nous ne voulons plus voir un envoi d'armes de façon non maîtrisée, car c'était le cas par le passé dans le pays avant l'embargo ».


En Janvier 2016, le Conseil de sécurité de l'ONU a renouvelé pour un an l'embargo sur les armes en République Centrafricaine.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com