Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 18:22
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

 

 

Centrafrique : Touadera justifie le choix de son Premier Ministre

 

http://rjdh.org/ PAR THIERRY KHONDE LE 4 AVRIL 2016

 

BANGUI, 04 avril 2016(RJDH)– Le Président Faustin Archange Touadera vient de justifier le choix qu’il a fait de son premier Ministre aux chefs de partis politiques. Il l’a fait ce lundi 04 avril, au cours d’une réunion à la présidence.

 

Pour le président Touadera, ce choix est un impératif bien que la majorité n’est pas encore dégagée. C’est pourquoi, il a fait « le choix d’un homme neutre qui n’appartient pas à la classe politique ».

 

Le président Touadera reconnait que  la configuration de la « future majorité parlementaire n’étant pas encore claire, le choix qui s’impose à moi, de nommer au poste du Premier Ministre une personnalité neutre, non issue d’une formation politique pour ne pas diviser tous les acteurs et personnalités politiques » .

 

Il a insisté en disant que « ce choix, je l’ai fait en toute âme et conscience puisqu’il intervient dans un contexte que je n’ai pas besoin de vous décrire (…) et le second tour des élections législatives  est en cours, et ne connaitra  son terme que le 27 avril (…), vous comprenez donc que je ne peux pas attendre l’issue de ce second tour pour former le gouvernement ».

 

Pour Bengué Bossin, un leader politique le  choix du premier Ministre  est juste et légitime. « On ne pouvait pas attendre la fin du mois pour avoir le gouvernement. Tous les leaders politiques sont d’accord sur ce point », a-t-il déclaré.

 

Le Président Touadera a donné des consigne à son Premier Ministre de se mettre en rapport avec les partis politiques pour la formation du gouvernement dans la semaine. Mais il a insisté sur les critères de choix des membres dudit gouvernement. « Je tiens à ce que les prochains ministres répondent aux critères de compétences, d’intégrité morale et qu’ils soient représentatifs de toutes les préfectures de la République Centrafricaine. J’attends aussi que les femmes puissent faire partie de ce gouvernement », a-t-il projeté..

 

Au cours de cette réunion qui a terminé avec les congratulations aux personnalités et partis politiques qui l’ont soutenu, la société civile n’était pas invitée.

 

Le premier ministre Centrafricain, Simplice Mathieu Sarandji a été nommé samedi 2 avril 2016, le jour de la démission du gouvernement de transition, soit deux jours après la prise de fonction du président Touadera.

 

 

Centrafrique: 2 morts et 6 blessés dans des nouveaux cas de violences à Kaga-Bandoro

 

http://rjdh.org/ PAR DANIEL NGUERELESSIO LE 4 AVRIL 2016

 

KAGA-BANBORO, 04 avril 2016 (RJDH) —La ville de Kaga-Bandoro a été le théâtre des violences la semaine dernière. Un affrontement a opposé des ex-Séléka entre eux, faisant 2 morts et 4 blessés. Deux autres personnes ont été blessées par armes blanches dont un humanitaire.

 

Selon les informations parvenues au  RJDH, le weekend dernier a été le théâtre de violences dans certains endroits de la ville de Kaga-Bandoro.

 

Un humanitaire conducteur a été blessé à son domicile par des hommes armés non identifiés  au quartier Gobongo dans le 8e  arrondissement  de la ville de Kaga-Bandoro, aux environs de 3 heures du matin. Selon les informations du RJDH, il s’agissait d’un acte de braquage.

 

Un autre  transporteur a été lui aussi grièvement  blessé, au moment  de la livraison de ses produits agricoles le samedi dernier.

 

Maxime Ndoguet,  l’une des victimes a témoigné au RJDH. « J’avais 90 sacs d’arachides dans le véhicule. Ils ont exigé le déchargement par eux même, en plus des frais de stationnement.  Je leur ai dis que je n’ai pas d’argent et qu’ils arrêtent le déchargement. Immédiatement, je commençais à recevoir des coups de bâton. J’ai eu des blessures au front et un peu partout sur le corps avant d’être conduit à l’hôpital », a relaté la victime.

 

Selon les informations du RJDH, les agresseurs étaient au  nombre de dix, en  armes blanches. Un autre épisode est survenu dans la mi-journée du samedi 02  avril où il y’ a eu  2 morts et 4 blessés au marché à bétail dans le 4e  arrondissement de ladite ville.

 

« Les  responsables du marché à bétail qui sont les ex combattants de Séléka ont décidé d’ériger une nouvelle équipe des chargeurs en plus de la première équipe, mais cette décision n’est pas du tout  partagée par d’autres éléments. C’est ainsi qu’il y’ a eu affrontement entre eux», a fait savoir une source locale.

 

Le manque de l’Autorité de l’Etat dans la Nana-Gribizi depuis 3 ans a affecté la zone. Kaga-Bandoro est devenue un véritable lieu de jingle, où des  cas de violences  sont récurrents.

 

 

Centrafrique : 19 gendarmes honorés par des galons à Bouar

 

http://rjdh.org/ PAR FIRMIN YAÏMANE LE 4 AVRIL 2016

 

BOUAR, 04 Avril 2016 (RJDH) – 19 Gendarmes de la brigade de la gendarmerie territoriale section des recherches et d’investigations de Bouar ont reçu les galons  le samedi 02 Avril 2016.

La cérémonie s’est déroulée en présence du commandant du groupement Jean Michel Wandé et le lieutenant Joseph Ngaïganam ainsi que d’autres invités.

 

Après la lecture des textes officiels, les nouveaux récipiendaires ont porté les galons.  Deux nouveaux maréchaux de logis-chef, quatorze maréchaux de logis et trois premières classes.

 

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Bouar, Tiburste Rodrigue Bilongo a saisi cette occasion pour féliciter les porteurs des galons et les a encouragé à travailler avec bravoure, dévotion et en collaboration étroite avec la justice.

 

« Le gendarme est celui qui a le devoir d’informer toujours ces chefs hiérarchiques pour permettre une meilleure connaissance de tout ce qui se passe au quotidien dans les quatre coins du territoires », a-t-il appelé.

 

Pour l’adjudant Cyriaque Djigola, c’est un évènement historique pour les gendarmes de manifester toute leur gratitude envers le gouvernement qui, à travers ce geste reconnait les efforts mener par la gendarmerie de manière multiforme pour le maintien de la paix en RCA.

 

Les nouveaux bénéficiaires se disent satisfaits de cette reconnaissance et feront mieux pour aller en avant.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com