Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 17:58
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

 

Centrafrique : Visite surprise du PM Sarandji dans les ministères

 

http://rjdh.org/ PAR ARMANDO YANGUENDJI LE 8 AVRIL 2016

 

BANGUI, 08 avril 2016 (RDJH)- Simplice Mathieu Sarandji, nouveau premier ministre centrafricain  a fait  une descente  inopinée ce vendredi 8 avril 2016 aux ministère des Eaux et Forêts, Chasses et Pêches et celui de l’environnement. A 8 heures et demi, personne n’a été au bureau. Enervé, le premier ministre a barricadé les portails.

 

Selon le constat du RJDH, dès son arrivée à 8h et demi, aucun personnel n’a été présent au travail. Le Premier ministre a sillonné certains bureaux restés fermés. Tellement énervé, Simplice Mathieu Sarandji a ordonné de barricader les portails du département des Eaux et Forêts, Chasses et pêches et du département de l’environnement avant de partir.

 

Les passants qui observaient ces faits ont salué et applaudi le PM pour ce travail qui vise à pousser les fonctionnaires de l’Etat à respecter les heures du travail.

 

Simplice Mathieu Sarandji a été nommé le 2 avril 2016. Il a pris service mercredi 6 avril et n’a pas encore formé son gouvernement .

 

 

Centrafrique : 700 femmes enceintes vulnérables reçoivent des kits de dignité et d’hygiène

 

http://rjdh.org/  PAR ARMANDO YANGUENDJI LE 8 AVRIL 2016

 

BANGUI, 08 avril 2016 (RJDH)–Les femmes enceintes vulnérables sur les sites des déplacés à Bangui ont bénéficié des kits de la part de l’ONG Vitalité Plus. Près de 700 femmes enceints sont en lisse pour cette opération qui a commencé depuis mardi 5 avril 2016 dans les sites des déplacés.

 

Il s’agit entre autres du don de dignité et d’hygiène que sont  des sceaux en plastique, des lias des pagnes de marque wax, des savons,  des couvertures, des  couches des bébés, des savons etc.

 

Brice Paulin Ngamakétté, chargé de protection à l’ONG Vitalité Plus justifie ce geste. « Pendant la crise qui a secoué le pays, ces femmes ont été  victimes de violences basées sur le genre. Pour se faire, Vitalité Plus en partenariat avec l’UNFPA ont eu des financements dans le cadre  de la prévention réponse aux cas de violences pour leur venir en aide. C’est ainsi que  nous avons procédé à la distribution de ces kits», a-t-il expliqué.

 

Les bénéficiaires s’en félicitent de l’opération de distribution gratuite de Vitalité Plus. Mireille Ndimadi, enceinte de 5 mois a exprimé des reconnaissances. « Nous avons traversé des dures épreuves ces derniers temps.  Nous ne pensons pas que des gens de bonne foi pouvaient voler à notre secours. Au nom de toutes mes sœurs, nous sommes contentes de ce geste », a-t-elle dit.

 

Mireille Ndimadi  a relevé que tout ne devrait pas limiter aux dons sur les sites mais leur souci est de regagner leur domicile.

 

La distribution concerne toutes les victimes de violences basées sur le genre dans les huit arrondissements de Bangui, sous les critères d’identification mis en place par des partenaires.

 

 

Centrafrique : Des jeunes femmes de Boda en groupement pour lutter contre la pauvreté

 

http://rjdh.org/ PAR ARMANDO YANGUENDJI LE 8 AVRIL 2016

 

BODA, 07 avril (RJDH)—Certaines jeunes femmes de la Lobaye en général et celles de Boda en particulier pratiquent les activités génératrice de revenu, afin d’oublier les effets de la crise. C’est aussi une manière pour ces femmes de lutter contre la pauvreté, selon leur dire au RJDH.

 

Des femmes de Boda se sont organisées en groupement dans les restaurants et salons de coiffure, afin de combattre la pauvreté et surmonter les effets de la crise qui a durablement frappé cette région.

 

Ces femmes, sont à majorité des jeunes filles élèves, qui ont abandonné les études faute de soutien. Dans un salon de coiffure dénommé ’Leticia Beauté’, un groupe de femmes coiffeuses tressent les cheveux. Leticia Bouanga, responsable dudit salon a livré ses expressions au RJDH. « Nous sommes à l’aise sans aucun parent ni un mari pour nous aider », a-t-elle lâché.

 

Toute sorte de coiffure est pratiquée dans le salon  ‘’Leticia beauté’’ de Boda.  Mireille Souma est aussi coiffeuse. « Nous faisons le tissage, le rajout coiffé, faux chignon et les nouveautés à travers le monde. Le prix varie de 2000 à 3500 FCFA », a dit Mireille.

 

Selon la responsable du ‘’Leticia beauté’’,  son entreprise peut encaisser 50.000 à 60.000 FCFA par semaine, surtout pendant les fêtes nationales et internationales des femmes.

 

Cette activité est profitable pour des commerçants détaillants qui voient leurs articles écoulés tous les jours. Les vendeurs de crème de cheveux, des mèches, du lait de beauté se disent satisfaits de bénéfices tirés à travers les salons de  coiffure.

 

Moussa Ali, un commerçant de Boda a témoigné qu’il ne cesse d’avoir des commandes. « Je reçois des commandes de la part de ces femmes tous les jours. La plupart de mes articles sont achetés par les femmes pour leur beauté »,  a-t-il expliqué.

 

La jeunesse de la Lobaye veut redonner le blason économique de sa région après la crise qui a secoué la région. Elle lance un appel aux organisations nationales et internationale afin de les aider à amorcer le développement après la crise.

 

 

Centrafrique: Le Correspondant du RJDH à Bria est décédé

 

http://rjdh.org/ PAR RJDH LE 8 AVRIL 2016

 

BRIA, 8 avril 2016 (RJDH)–Narcisse Jaubert, Correspondant du RJDH a été décédé et inhumé mercredi 6 mars dans la ville, des suites d’une maladie.

 

Narcisse Jaubert est journaliste à la radio Barangbaké de Bria et correspondant du RJDH depuis plusieurs années. Il a su se distinguer par son amour du travail.

 

 Narcisse Jaubert avait le gout des scoop. Il a toujours permis au RJDH d’être à la pointe de l’actualité dans la ville de Bria et ses environs.

 

Narcisse Jaubert fait parti de ceux sur qui le RJDH compte. Aujourd’hui, il est parti certainement après avoir rempli sa mission.

 

Le RJDH ne saurait oublier tout le sacrifice que ce jeune journaliste engagé a fait pour cet organe et à travers lui pour le peuple centrafricain et le monde.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com