Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 21:55

 

NOTE D’INFORMATION

 

 

Bangui, le 13 avril 2016 - La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) salue la formation du nouveau Gouvernement dévoilée le lundi 11 avril 2016, a indiqué le Porte-parole de la Mission, Vladimir Monteiro, lors de son point de presse hebdomadaire. «La constitution de cet Exécutif, moins de deux semaines après l’investiture du Président Faustin Archange Touadéra constitue une étape importante dans la mise en place des nouvelles institutions qui gouvernent désormais le pays » a-t-il déclaré.

 

La MINUSCA exprime ses encouragements aux nouvelles autorités eu égard à l’étendue des tâches auxquelles elles doivent faire face afin d’apporter, à travers un ensemble de réformes, les solutions pour une République Centrafricaine nouvelle.

 

La MINUSCA et l’ensemble des Nations Unies en République centrafricaine restent fermement déterminés à appuyer les efforts du peuple et des nouvelles autorités de la République centrafricaine en vue d’un nouveau départ du pays, fait de paix et sécurité. La Mission saisit cette occasion pour réitérer l’appel du Secrétaire général des Nations Unies, en mars dernier, aux partis politiques, à la société civile, aux associations de femmes et aux groupes religieux à jouer un rôle actif dans cette nouvelle phase.

 

A l’occasion de cette conférence de presse, le Porte-parole a annoncé la tenue d’un exercice aérien conjoint dans la deuxième quinzaine de ce mois d’avril par la MINUSCA, l’opération Sangaris et des forces sous-régionales. Les exercices permettront de montrer que la MINUSCA est effectivement dotée des capacités qui lui permettent de surveiller l’espace aérien centrafricain, sécuriser le territoire et protéger la population. La MINUSCA utilisera ses hélicoptères de combat Mi35, les mêmes qui avaient déjà couvert l’investiture du Président Touadéra le 30 mars dernier et interviennent dans la sécurisation des convois de la Mission. Les hélicoptères Mi35 de la MINUSCA assureront les missions jusqu’alors dévolues aux Tigre français.

 

S’agissant de la protection et de la promotion des droits de l’Homme, Vladimir Monteiro a fait état de 23 cas de violations et abus ayant entrainé au moins 52 victimes dont 6 femmes et un mineur. Dans le cadre de sa mission de surveillance de la situation des droits de l’Homme, la MINUSCA a effectué deux missions conjointes à Markounda (Ouham) et à Kombala (Haute Kotto). L’objectif était d’évaluer l’impact de la situation sécuritaire sur les droits de l’homme. Il était également question de sensibiliser les ex-Seleka. Il leur a été recommandé de laisser toute initiative relevant de la cohésion sociale sous la direction de l’autorité civile ou toute autre entité civile habilitée.

 

Le Porte-parole a également fait part des activités de prévention des conflits menées par la Mission à Bria et Kaga Bandoro. Elles porté notamment sur les questions de la transhumance et de la circulation des populations minoritaires. Ainsi, un atelier autour de la problématique des conflits agro-pastoraux a été organisé à Bria. Deux principales recommandations ont ainsi trouvé des suites favorables à savoir la délocalisation de l’abattoir et l’identification d’un espace pour la création d’un parc d’attente pour le bétail en transit vers le marché. Ces points avaient déjà fait l’objet d’une réunion en novembre 2015. A Kaga Bandoro, un atelier sur la cohésion sociale a réuni une soixantaine de jeunes leaders dont des anti-Balaka et des ex-Seleka, venus de Galafondo, Sibut et Ndjoukou. Les participants ont échangé sur les causes profondes des conflits et ont entamé la rédaction d’un plan d’action sur la cohésion sociale.

 

Dans la recherche d’une plus grande cohésion sociale et stabilisation communautaire, les travaux de reconstruction communautaire se poursuivent à Bangui, Kaga Bandoro, Bambari et Bouar. 463 jeunes vulnérables, dont 40% de femmes sont impliqués. A Bangui, 55 fabriquent des milliers de briques destinées à la reconstruction du marché, de la mairie de Boeing. A Bambari, 50 réhabilitent la maison d’arrêt et le stade municipal. A Kaga Bandoro, 270 jeunes vulnérables sont engagés dans la construction de la salle de réunion municipale et la réhabilitation de 20 km de piste rurale. Et à Bouar, ils sont 88 jeunes à travailler activement pour la réhabilitation du stade municipal et la reconstruction du marché Haoussa.

 

Le Porte-parole de la Police, le Lieutenant Salifou Konseiga, a fait l’inventaire des infractions et des actes de délinquance et de banditisme au cours de la semaine écoulée. Des enquêtes ont été ouvertes suite à aux infractions et ont permis que justice soit rendue. La composante Police de la MINUSCA poursuit ses missions d’escorte et de protection de hautes personnalités, les différentes patrouilles, les gardes statiques, les opérations de lutte contre la délinquance ainsi que la colocation dans les différents commissariats de police et brigades de gendarmerie. Dans le domaine du renforcement des capacités, un séminaire sur la planification stratégique et opérationnelle est organisé à l’intention de 30 hauts gradés de la Police centrafricaine et de la Gendarmerie nationale. Du 11 au 15 avril 2016, il a pour objectif de donner les connaissances et compétences nécessaires à la planification stratégique, et à la gestion des institutions sécuritaires, selon les normes standards de leadership et de management, dans le souci d’améliorer la qualité du service public.

 

S’agissant des activités, son Porte-parole, le Lieutenant-Colonel Rachid El Meckaoui, a indiqué que si l’Est du pays a été calme au cours de la semaine écoulée, des actes de banditisme et des confrontations entre des factions des groupes armés ont marqué le Centre et l’Ouest du pays. Dans ces secteurs la Force de la MINUSCA est intervenue afin de rassurer et de sécuriser la population civile. Enfin, La Force de la MINUSCA a assuré l’escorte de 559 véhicules commerciaux sur tous les axes dont 383 sur MSR1.

 

 

LA MINUSCA SALUE LA FORMATION DU NOUVEAU GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com