Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 17:39

 

 

APA-Ouagadougou (Burkina) 2016-04-23 12:22:00 - La presse burkinabè a largement commenté, ce samedi, l’audit sur la gestion de la période de transition au Burkina Faso (novembre 2014-décembre 2015) évoquée lors d’un point de presse animée par l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), la veille à Ouagadougou.


"Des attributions ont été faites au profit de certains membres du gouvernement, des membres de leurs familles et de 2 autres personnes", rapporte à sa Une, le journal privé Le Quotidien, reprenant les propos du contrôleur général d'Etat, Luc Marius Ibriga.


Selon le journal, celui-ci s'est prononcé, hier vendredi sur l'affaire de vente de parcelles de la SONATUR (Société national d'aménagement des terrains urbains) à Ouaga 2000, l'un des quartiers chics de la capitale burkinabè.


Le confrère relate que saisie par le Premier ministre (PM) de la Transition, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et son PM, pour vérifier la gestion de la Transition, l'ASCE-LC a mené des investigations sur la gestion foncière et comptable de la Transition d'une part et d'autre part, sur l'affaire dite de vente de parcelles de la SONATUR dans laquelle des membres du gouvernement précédent auraient bénéficié de passe-droit.


"Les conclusions des travaux ont été présentées à la presse le 22 avril au siège de l'institution", écrit le seul quotidien qui parait les samedis au Burkina Faso.

A ce sujet, Lefaso.net, journal en ligne, titre : "Audit de la Transition : Voici le rapport des investigations de l'Autorité Supérieure de Contrôle d'Etat", là où Burkina24.com mentionne : "Audit de la Transition : Des irrégularités révélées".


Le site d'information Burkina24.com. renseigne que des irrégularités ont été relevées, selon la synthèse des rapports d'investigations de l'ASCE-LC dont le contenu a été divulgué lors d'un point de presse ce 22 avril 2016.

 
La première, selon ce confrère, concerne le recours à l'entente directe pour les commandes publiques. 


"Le rapport indique que ce recours a été +abusif sous la Transition+. Il a concerné environ 63 milliards de F CFA sur un total de 114 milliards de F CFA, soit plus de 55% du montant total des commandes publiques passées sous la Transition", laisse lire Burkina24.com.


Et Fasozine.com, un autre site d'information, abonde sans le même sens en affichant à propos : "Audit de la Transition : L'ASCE révèle des irrégularités dans la gestion de la commande publique".

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=851588#sthash.LRK70wjj.dpuf

L'audit sur la gestion de la Transition au menu de la presse burkinabè

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com