Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 09:23

 

 

http://www.adiac-congo.com/  Mardi 12 Avril 2016 - 17:15

 

Sur sollicitation de la Banque mondiale, des bailleurs bilatéraux et multilatéraux de la RCA se réuniront ce samedi 16 avril à Washington, en vue de mobiliser les fonds nécessaires à la relance des activités économiques, ainsi que le processus DDR.  

 

Le but de la rencontre des partenaires financiers de la RCA, selon  le représentant résident de la Banque mondiale à Bangui, Jean Christophe Carré, est de susciter un apport financier conséquent pouvant permettre au pays de faire face à ses multiples défis post-conflits. L’un des nombreux défis du nouveau gouvernement, a-t-il dit au sortir d’un entretien avec le Premier ministre centrafricain, Simplice Mathieu Sarandji, est de mobiliser des ressources financières destinées au Programme de désarmement démobilisation et réinsertion (DDR) des groupes armés.

 

La crise qu’a connue la RCA a dévasté l’ensemble de son tissu économique, y compris des biens privés entrainant le déplacement interne et externe des populations. Durant la période de transition politique, certaines dépenses régaliennes de l’Etat ont été  prises en charge par les institutions de Breton Wood. Les salaires des fonctionnaires  quant à eux ont étés payés par la Banque mondiale. En 2015, le Fonds monétaire international (FMI) a octroyé plus de 10 milliards de FCFA pour  rétablir la stabilité macroéconomique.

 

En mars de la même année, le FMI a accordé une facilité de crédit rapide de 7,9 millions de dollars au trésor public centrafricain pour justement aider le pays «  à poursuivre la mise en œuvre d’un ensemble de mesures et de politiques économiques et structurelles destinées à rétablir la stabilité macroéconomique, à assurer le rééquilibrage des finances publiques et à renforcer les capacités des pouvoirs publics ». Le Conseil d’administration de l’institution monétaire avait alors estimé que la RCA reste confrontée à une crise qui nuit à la reprise économique et perturbe les fonctions élémentaires de l’État. Les partenaires du pays appelaient à un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Centrafrique: une table ronde des partenaires financiers à Washington pour relancer l'économie

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com