Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 19:06
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Centrafrique: La Minusca fait le point sur les violences de septembre-octobre 2015

 

http://rjdh.org/ PAR BABIKIR OUSMANE LE 22 MARS 2016

 

BANGUI, 22 mars (RJDH)—La Minusca a rendu public, le lundi dernier, un rapport sur les évènements de septembre et octobre 2015. Le document a été présenté lors d’une conférence de presse.

 

Le document de la Minusca a rapporté plus de 41 cas de morts 28 hommes et 13 femmes, 10 cas de viols sexuels et plus 40.000 déplacés.

 

Musa Gassama, chef de la division des droits de l’homme de la Minusca et représentant du Haut Commissaire de Droit de L’Homme(HCDH) a indiqué que 32 cas d’assassinats sont attribués aux ex-Séléka, 6 cas aux miliciens Anti-Balaka et 3 aux Forces Armées Centrafricaines.

 

La Minusca a fait des recommandations par rapport à cette situation, « au gouvernement de prioriser la lutte contre l’impunité pour les graves violations de droits de l’homme commis dans le passé jusqu’à présent, de prendre la sécurité des témoins des victimes et de assurer la sécurité à ceux qui sont en charge de ce dossier», relevé Musa Gassama.

Les évènements de septembre et octobre 2015 avaient replongé la RCA dans la crise après une accalmie./

 

 

Bangui : Difficile collaboration entre les conducteurs des taxi-motos du 3ème et les FACA basées au rond-point 5ème

 

http://rjdh.org/ PAR SAINT-CYR GBEGBE LE 22 MARS 2016

 

BANGUI, 22 Mars (RJDH)–Les conducteurs des moto-taxi du 3ème arrondissement de Bangui déplorent la difficile collaboration avec les éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA). Adam Garba, président des conducteurs des taxi-motos du 3ème a indiqué que le désaccord entre eux et les FACA, est à l’origine de la tension d’hier.

 

Adam Garba, président des conducteurs de taxi-motos du 3ème arrondissement de Bangui a fait savoir que la tension de la veille est due à l’interdiction faite par les Faca aux conducteurs de moto-taxi d’aller au-delà du 3ème.

 

Ce dernier a indiqué qu’il a tenté en vain pour apaiser la tension, « en ma qualité de président des conducteurs, je suis descendu sur le terrain pour intervenir, c’est de là que les éléments FACA nous fait descendre du véhicule pour nous tirer dessus. C’est grâce à l’intervention des habitants de quartier Bazanga que nous avons eu la vie sauve », a-t-il précisé.

 

Contacté par le RJDH, Joseph Bindoumi, ministre de la Défense Nationale a annoncé sa volonté de descendre dans le 3ème arrondissement pour s’enquérir de la situation. Cette personnalité a promis une réaction dès demain.

 

La tension signalée hier entre les 3ème et 5ème arrondissements aurait fait quatre blessés par balles.

 

 

Centrafrique : Le second tour des législatives décalé au 31 mars

 

http://rjdh.org/ PAR SYLVESTRE SOKAMBI LE 22 MARS 2016

 

BANGUI, 22 mars (RJDH)—Initialement prévu le 27 mars, le second tour des législatives aura lieu le 31 mars 2016, apprend t-on de sources dignes proches de l’Autorité Nationale des Elections qui s’apprêterait à annoncer ce report.

 

Selon un commissaire contacté par le RJDH, le bureau de l’Autorité Nationale des Elections doit entendre la cour constitutionnelle sur ce report avant de le rendre public « il est désormais clair que la date du 27 mars ne peut pas être tenue. Nous tablons sur le 31 mars parce que tout doit être fait avant le 1er avril mais il faut que les membres de la cour constitutionnelle de transition se prononcent sur cette question avant de rendre public. Mais nous savons que ce sera le 31 mars, il n’y a pas de doute » a confié un commissaire sous l’anonymat.

 

De sources autorisées, ce report est dû à la livraison des matériels sensibles « ce report s’impose aujourd’hui parce que les matériels ne sauraient être livrés en temps et surtout acheminer dans les circonscriptions concernées dans le délai. Il faut un délai raisonnable, c’est pour cela que le report est indispensable» nous expliqué autre cadre de l’ANE.

 

Une conférence de presse est attendue à l’Autorité Nationale des Elections pour annoncer ce report. Selon une source au service de la communication de l’ANE, cette conférence est déjà ficelée « tout est prêt, nous attendons que les derniers réglages pour tenir cette conférence de presse » a précisé la source.

 

Si ce report est annoncé, la cheffe de l’Etat de transition devra abroger le décret qu’elle a pris le 15 mars dernier pour convoquer le corps électoral.

 

Le second tour de ces législatives se tiendra ainsi un jour ouvrable comme le premier tour de la présidentielle du 30 décembre 2015. Ce sera juste au lendemain de l’investiture du nouveau président de la République que les Centrafricains retourneront aux urnes.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com