Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 19:27

 

 

 

Bangui 2 mars (CAP) – Dans une déclaration faite aussi bien en langue nationale sango qu’en Français sur les antennes de la radio nationale, Simplice Sarandji, Directeur national de campagne du candidat indépendant Faustin Archange Touadéra, a exprimé une ferme mise en garde en direction de ceux qui, en vue de la prochaine investiture du président élu prévue le 30 mars 2016, envisagent de fabriquer des pagnes à l’effigie de l’heureux élu des Centrafricains et nouveau locataire du Palais de la Renaissance.

 

La mise en garde du DNC de Touadéra s’adresse également aux artistes musiciens centrafricains qui, depuis le règne de l’ex-empereur Bokassa, ont la fâcheuse habitude de composer des chansons à la gloire et au nom des chefs d’état de leur pays. « C’est Dieu qu’on peut vénérer et non un être humain » a asséné Simplice Sarandji qui a clairement laissé entendre que Faustin Touadera ne veut pas que certains fassent du business en utilisant son effigie sur des pagnes comme on l’a vu dans un passé récent à l’occasion de la fête des mères 2014.

 

Si cette sortie de Simplice Sarandji contre le culte de la personnalité qui a fait tant de ravage en Centrafrique est traduite dans les faits, et il n’y a aucune raison d’en douter, cela donnera le coup d’envoi du changement que le nouvel élu des Centrafricains Touadéra entend apporter dans les méthodes de gouvernance du pays. Il y a tout lieu de s'en féliciter et d’applaudir des deux mains cette initiative et mise en garde. 

 

Faustin Archange Touadéra a reçu ce jour au stade 20000 places pour les remercier, tous ceux qui l'ont soutenu et fait gagner la présidentielle. Il s'agit de certains candidats malheureux à l'élection présidentielle qui avaient aussitôt décidé de le soutenir au second tour ainsi que des leaders des plateformes politiques comme l'AFDT représentée par son président en exercice Christophe Brémaidou et Nicolas Tiangaye de la CRPS, hormis le RDC de Désiré Kolingba qui a soutenu plutôt Anicet Georges Dologuélé, de Martin Ziguélé du MLPC, et bien d'autres personnalités politiques indépendantes ainsi que les chefs des partis alliés et différents comités de soutien. 

 

Selon son entourage, Avant d'entrer pleinement en fonction après avoir prêté serment, Faustin Archange Touadéra poursuit sa tournée de certaines capitales notamment de l’Afrique centrale. Il est attendu ce jeudi à Luanda

 

 

Faustin Archange Touadéra hostile au culte de la personnalité

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com