Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 12:01

 

 

YAOUNDE, 03/03/16 (Xinhua) -- Le nouveau président élu centrafricain Faustin Archange Touadéra a rencontré mercredi à Bangui les candidats et partis politiques l'ayant soutenu au second tour du scrutin présidentiel, en vue de s'assurer une majorité parlementaire lors du deuxième tour des élections législatives.

 

141 députés devront siéger à l'Assemblée nationale centrafricaine pour les cinq prochaines années, effectif consacré par la nouvelle Constitution adoptée à une très large majorité par référendum le 13 décembre.

 

Les électeurs centrafricains s'étaient rendus aux urnes une première fois pour les élire lors du premier tour des élections législatives organisé le même jour que le premier tour de la présidentielle le 30 décembre.

 

Dans un constat de graves fraudes, la Cour constitutionnelle dans son examen des requêtes en annulation soumises par plusieurs candidats se plaignant de l'absence de leurs noms sur les bulletins de vote, avait invalidé cette consultation, reprogrammée en conséquence le 14 février, date de la tenue du second tour de la présidentielle.

 

Au terme de ce nouveau vote, 45 députés ont été déclarés élus, selon les résultats officiels proclamés par la Cour constitutionnelle. Les 96 autres devront être désignés lors du second tour des élections législatives prévu le 11 mars.

 

Lors de la rencontre tenue mercredi au stade dit de 20.000 places de Bangui, Faustin Archange Touadéra, qui devient à 58 ans le deuxième dirigeant démocratiquement élu de la République centrafricaine (RCA) après Ange-Félix Patassé en 1993, a d'abord exprimé sa gratitude à ses alliés, avant de les appeler à la remobilisation en vue de ce nouveau rendez-vous électoral.

 

Candidat indépendant à la présidentielle, le nouveau président compte sur cette coalition pour pouvoir s'assurer une majorité au futur Parlement, utile pour lui permettre de mener avec une marge de manœuvre réelle son mandat de cinq ans à la tête du pays dans un contexte particulièrement difficile de recherche de solutions pour sortir de trois ans de violences sans précédent.

 

Une nouvelle rencontre est prévue vendredi.

Centrafrique : Touadéra rencontre ses alliés en vue de s'assurer une majorité au futur Parlement

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com