Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 13:09
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Les leaders religieux appellent les Centrafricains au vote responsable

 

http://rjdh.org/ PAR VIVIEN NGALANGOU LE 12 FÉVRIER 2016

 

L’Imam Omar Kobine Layama et le Révérend pasteur Nicolas Nguerekoyame ont appelé les Centrafricains à adopter un comportement responsable lors des scrutins du dimanche prochain. Ils l’ont dit dans des échanges avec le RJDH.

 

Ces leaders religieux ont indiqué que les Centrafricains doivent se comporter comme ils l’ont fait le 30 Décembre 2015.

 

Pour l’Imam Omar Kobine Layama, la population centrafricaine a le droit de remplir son devoir civique dans la sérénité,  la foi,  la fraternité « je crois que la population centrafricaine a déjà une vue sur le nouveau président de la République Centrafricaine qui va bientôt être élu et les députés de la nation. Ce moment est crucial pour le nouvel élan du pays. La population centrafricaine montrera sa maturité et capacité de choisir un bon dirigeant comme elle a fait lors du premier tour d’élection présidentielle »a souhaité  l’Imam Omar Kobine Layama.

 

Il a demandé aux électeurs de faire preuve de maturité «nous devons nous considérer comme des frères et sœurs, membres d’une seule famille et fils et filles de la RCA pays de Boganda », a-t-il imploré.

 

Le Révérant pasteur Nicolas Nguerekoyame,  souhaite bonne chance aux deux candidats et les rappelle au respect du code de bonne conduite qu’ils ont signé «je souhaite bon vent aux candidats. Je dis aussi à chacun de ne pas oublier le code de bonne conduite. Ils doivent consacrer déjà leur engagement à accepter les résultats du vote. Le peuple centrafricain à trop souffert et nous ne voudrions pas qu’on puisse leur imposer d’autres souffrances. Je voulais exhorter les deux concurrents à accepter les résultats du vote » a-t-il dit.

 

 

Le cimetière des musulmans de Boeing rouvert avec la signature d’un pacte de non agression

 

http://rjdh.org/ PAR BIENVENUE MARINA MOULOU-GNATHO LE 12 FÉVRIER 2016

 

Le cimetière des musulmans situé à Boeing dans la commune de Bimbo 3, a été  rouvert jeudi 11 février 2016. A l’occasion, un pacte de non agression a été signé entre la communauté chrétienne et musulmane du 3e arrondissement de Bangui et Bimbo3.

 

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la pose de la première pierre de construction du marché de Boeing où s’est déroulée la cérémonie.

 

Un accord de non agression, signé par des représentants des groupes armés, des autorités religieuses et des autorités locales a pour objectif de mettre fin aux exactions entre les deux communautés. Parfait Onanga Anyanga, représentant spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies en Centrafrique a salué cette initiative. Pour lui, c’est une preuve que la population centrafricaine a suivi le message du Saint-Père qui avait demandé à la population « de passer de l’autre coté de la rive».  « Accepter la réouverture de ce cimetière, c’est déjà un début de changement», a-t-il dit.

 

Il a ensuite réitéré le soutien de la Minusca pour la restauration de la paix et la stabilisation du pays « les Nations-Unies seront toujours à vos côtés dans ce processus car dans bientôt, ça sera une nouvelle page avec les nouvelles autorités qui seront élues et la Minusca sera toujours là pour les soutenir et aider la population à travers le projet THIMO, et bien d’autres actions », a-t-il précisé.

 

Abbé Albert Toungoumalé Baba, l’un des signataires de ce pacte de non agression a rappelé les grandes lignes dudit document en ces termes « les deux communautés s’engagent ensemble pour la réouverture du cimetière de Boeing afin de permettre aux musulmans d’inhumer dans la dignité leurs morts. Les habitants du 3ème arrondissement interdisent le port des armes de toutes marques dans les cortèges funèbres traversant le secteur pour aller au cimetière. Les habitants de Boeing de leur coté s’engagent à  garantir la sécurité des cortèges à destination du cimetière. Les deux communautés s’engagent à proscrire entre elles tout recourt à la violence physique, verbale, aux agressions armées, viols, pillages, tout comportement et actes susceptibles d’attirer des tensions intercommunautaire », a-t-il soulevé.

 

Une signataire de ce pacte, Hadjia Haissatou Sahada salue cet acte et appelle les signataires à le respecter « c’est un jour inoubliable pour nous habitants de ce secteur. Je souhaite que chacun respecte cet accord pour un retour définitif de la paix dans notre pays », a-t-elle souhaité.

 

Le cimetière des musulmans est inaccessible depuis le 5 décembre 2013. Cette troisième tentative d’ouverture a été marquée par l’enterrement d’un sujet musulman.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com