Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 22:53
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

Les résultats provisoires de Bangui et d’une partie de Ombella Mpoko placent Touadéra en tête

 

http://rjdh.org/ PAR SYLVESTRE SOKAMBI LE 16 FÉVRIER 2016

 

Faustin Archange Touadéra a devancé son adversaire Anicet Georges Dologuelé, selon les résultats provisoires de la ville de Bangui et une partie de l’Ombella Mpoko.

 

Faustin Archange Touadéra a environ 121.173 tandis qu’Anicet George Dologuelé a obtenu environ 48.912 voix. Ce sont les chiffres de l’Autorité Nationale des Elections qui ne concernent que la ville de Bangui et une partie de l’Ombella Mpoko.

 

Le candidat indépendant Touadéra devance ainsi son adversaire de plus de 72.261 voix. L’Autorité Nationale des Elections va continuer la publication bureau de vote par bureau de vote demain mercredi à 13h30 heures de Bangui.

 

 

Le camp Touadéra accuse le rapporteur de l’ANE de tentative de fraudes

 

http://rjdh.org/ PAR SYLVESTRE SOKAMBI LE 16 FÉVRIER 2016

 

Simplice Sarandji, directeur national de campagne du candidat Faustin Archange Touadéra, a mis en garde contre toute tentative de fraude visant, selon lui, à manipuler les résultats de la présidentielle. Il l’a dit lors d’un point de presse tenu ce matin à Bangui.

 

Simplice Sarandji a accusé le rapporteur général de l’Autorité Nationale des Elections d’avoir eu nuitamment une rencontre avec le candidat Dologuelé « tard dans la nuit d’hier, j’ai été informé de ce que le rapporteur général de l’ANE, Mr Julius Ngouande-Baba a rencontré vers 21 heures le candidat Dologuelé, cela en privé. Cette attitude est tendancieuse et condamnable. Nous la condamnons avec rigueur » a confié le directeur de campagne de Touadéra. Ce dernier dit avoir informé la présidente de l’Autorité Nationale des Elections de cette situation. Pour Simplice Sarandji, il y a réelle volonté de manipuler les données.

 

Contacté par le RJDH, Julius Ngouande-Baba, rapporteur général de l’Autorité Nationale des Elections a qualifié cette accusation de machination sans  aucun fondement. Il a nié avoir eu une rencontre en privé avec le candidat Anicet George Dologuelé «  j’ai trop à faire au niveau de l’Autorité Nationale des Elections pour répondre à ces genres d’imagination qui n’ont aucune base réelle » a confié le rapporteur de l’ANE.

 

Le candidat de l’URCA Anicet George Dologuelé, mis en cause dans cette affaire a nié, lui aussi les faits qu’il a considérés comme de fausse rumeur « pourquoi dois-je rencontrer un membre de l’ANE ? Si c’est en rencontrant un membre de l’ANE que les élections doivent être gagnées, c’est très simple, on l’aurait emporté dès le premier tour » a-t-il déclaré au RJDH dans un appel téléphonique au début de l’après-midi de ce mardi.

 

Le camp de Touadéra aurait demandé une rencontre avec le G8 pour discuter de ce dossier. Dans les couloirs de l’ANE, on préfère se réserver sur cette affaire qui, si elle était confirmée jetterait du discrédit sur le bureau de cet organe technique en général et sur le commissaire Julius Ngouande-Baba mis en cause dans ce dossier, en particulier.

 

C’est le fauteuil et l’avenir de ce commissaire et porte-parole de l’ANE qui sont en jeu. L’accusé pourrait avoir aussi affaire avec la justice centrafricaine.

 

Selon nos informations confirmées par un commissaire de l’ANE, une enquête est déjà ouverte sur cette affaire.

 

Rappelons que les premiers résultats provisoires de la présidentielle ont été rendu public cet après-midi. Le commissaire Julius Ngouande-Baba qui avait l’habitude de rendre public ces données, n’était pas devant la presse. C’est son collègue de la logistique Sakanga Morouba qui s’en est occupé. Son absence est-elle liée à cette affaire ? Difficile de le dire à l’heure actuelle.

 

 

La CEEAC salue le bon déroulement des scrutins du 14 février 2016

 

http://rjdh.org/ PAR NERVA NGANG NDOUNGA LE 16 FÉVRIER 2016

 

La mission internationale d’observation électorale de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) en Centrafrique s’est félicitée du déroulement des scrutins du dimanche dernier. Ceci a été dit dans une déclaration, faite ce mardi 16 février 2016 au siège de ladite institution à Bangui.

 

La mission a relevé les faits qui ont amélioré l’organisation de ces scrutins « à quelques exceptions près,  l’ouverture des bureaux de vote s’est faite à l’heure, une augmentation du nombre des bureaux de vote, ce qui a facilité les opérations de vote ; les matériels électoraux étaient disponibles,  le secret du vote a été respecté » a constaté la mission.

 

Toutefois, la mission relève et déplore quelques failles lors du déroulement de ces scrutins, « l’arrivée tardive des matériels électoraux  dans certains bureaux de vote, la faible représentativité des mandataires des candidats aux législatives dans certains bureaux de vote, le manque d’information relative au vote par dérogation et le relative engouement des électeurs à se rendre aux urnes » a déploré la mission.

 

Elle a formulé des recommandations à l’endroit de l’ANE et du gouvernement pour la suite du processus électoral «  la mission recommande à l’ANE de se doter d’une administration électorale pour conduire les opérations électorales, d’établir un plan de communication efficace entre l’ANE et ses démembrements, renforcer les capacités  du personnel. Au gouvernement, la mission recommande d’engager les différents acteurs politiques au processus de l’éducation civique et de la réconciliation. Prendre des mesures nécessaire en vue accroitre la participation des femmes à tous les niveaux du processus électoral. De doter l’ANE des moyens financiers et adéquats pour un bon déroulement des activités électorales » peut-on lire dans la déclaration.

 

La mission de l’observation internationale de la CEEAC, est l’une des structures internationales qui a pour mission principale d’observer le processus électoral. Cette structure a dépêché une mission lors du déroulement des scrutins du 1er  tour.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com