Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 14:33

 

 

 

http://www.fasozine.com/ 

 

Après une transition politique qui a duré plus de trois années, la Centrafrique tente enfin de sortir de l’impasse. C’est du moins ce que le pays se promet à travers le deuxième tour de l’élection présidentielle. En plus du face-à-face entre deux anciens Premier ministres que sont Faustin Archange Touadéra et Anicet Dologuélé, les électeurs sont aussi appelés à choisir concomitamment leurs représentants à la prochaine Assemblée nationale ce 14 février 2016.

 

Pas meilleur jour que celui de la Saint-Valentin pour remettre la Centrafrique sur les rails. Il faut beaucoup d’amour pour sortir ce pays de toutes les contradictions qu’il a connues ces dernières années et qui ont rendu la transition encore plus difficile que prévue. Que d’épreuves supplémentaires également par l’organisation de ces élections couplées qui ont été non seulement plusieurs fois reportées, mais également des plus chaotiques! Lorsque l’abstention ou la démobilisation des électeurs s’en mêle, c’est l’espoir de la renaissance politique qui est mise à rude épreuve.

 

Malgré les insuffisances et le peu d’engouement, il faut bien en finir avec les élections pour aller à l’essentiel qui n’est autre que l’édification d’institutions à même de résoudre les problèmes urgents de développement que les Centrafricains ont été obligés de mettre entre parenthèses depuis longtemps maintenant. Ce qui suppose une hauteur d’esprit et beaucoup de fair-play de la part des deux candidats à la présidentielle, mais aussi des candidats aux législatives.

 

Bark Biiga

 

Lu pour vous : Centrafrique : Dur, Dur De Faire Renaître L’espoir!

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com