Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 16:23

 

 

 

http://rjdh.org/ PAR NERVA NGANG NDOUNGA LE 6 FÉVRIER 2016

 

C’est parti pour le second tour de la présidentielle ce samedi 06 janvier 2016. Dans la ville de Bangui et ses environs ou l’équipe du RJDH s’est rendue,  l’ambiance se fait sentir contrairement à l’ouverture de la campagne législative, il y a une semaine.

 

La campagne présidentielle est effective dans la ville de Bangui et ses environs. Tôt dans la matinée, l’on constate de mouvement partout dans la ville de Bangui. Des Quartiers Généraux communément appelés QG ont refait surface. Devant ces QG, on note la présence massive des militants. Des banderoles avec les slogans, des effigies des candidats sont affichés sur les voies publiques, devant les QG et devant certaines maisons des particuliers.  Des véhicules privés sont bourrés des effigies des deux candidats retenus pour le second tour à savoir Anicet George Doléguélé et Faustin Archange Touadera.

 

De Bimbo au Pk 0, en passant par le quartier Pétevo, de Pk0 au Pk 12 en passant par le quartier Gobongo, de combattant à Boy-arabe quartier situé dans le 4è arrondissement de Bangui en passant par le quartier Fou, les Centrafricains croisés ne parlent que de cet événement dont l’enjeu est de taille. C’est  ce qu’a confirmé Junior Kongbia, habitant le quartier Pétevo dans le 6è arrondissement de Bangui.

 

 « Cette journée représente pour moi, une nouvelle ère, car les Centrafricains s’apprêtent à tourner la page sombre de leur histoire », a-t-il souligné.

 

Dans le 3è arrondissement précisément au Km 5, au quartier sénégalais connu sous le nom de Jamaïque, l’on retrouve l’équipe de la campagne du candidat N° 2. Par contre dans le 7è arrondissent, l’on constate un timide démarrage de cette campagne présidentielle même si quelques effigies des candidats sont affichés.

 

Les forces nationales et internationales multiplient des patrouilles dans la ville. La sécurité est assurée dans les différents arrondissements de la place. Les forces onusiennes sont stationnées dans les coins stratégiques de la capitale tandis que la police et la gendarmerie centrafricaine sont plus visibles que les jours passés.

 

Cette campagne qui démarre ce jour prendra fin le vendredi 12 février 2016 à minuit. C’est le dimanche 14 février prochain que les Centrafricains iront aux urnes pour départager les deux vainqueurs du 1er tour à savoir Anicet Georges Doléguélé et Faustin Archange Touadera.

L’ambiance de la campagne présidentielle est vivante dès le premier jour du lancement

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com