Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 20:21
LA DECHEANCE DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE par Gunpoulia

 

 

 

Nous prenons notre plume aujourd’hui pour prendre à témoin , le peuple centrafricain ,pas l’opinion internationale car cela concerne en premier les fils de ce pays qui ne se rendant pas compte de l’absurdité de leur haines ,rancœurs et méchancetés, enfoncent par des actes malveillants , l’élan que certains compatriotes ont pour aider ce pauvre pays classés 185° sur 187 à sortir de l’ornière.

 

Honte à nous Centrafricains  et hommage a Monsieur KOMBO-YAYA et en premier Monsieur MOKAMANEDE qui ont démissionné de cette institution de honte qui est l’ANE (Agence Nationale de Elections).

 

La désignation des agents de l’ANE est un scandale , puisque ne reposant sur aucun critère de compétence , ni de connaissance minimum civique .Dans tous les centres en provinces ,les responsables de bureau de votes ont été recensés sur des bases d’affinité et ethniques ,bien que dans toutes les localités de notre pays vivent des centrafricains de tout bord .Tout ceci a cause des quelques billets de banque promis aux agents . Conséquences , tous les illettrés ont intégré le processus électoral rendant impossible toute lisibilité et traçabilité .

 

Ce ne sont pas les Centrafricains qui ont financé, ces élections, au lieu d’accepter les termes des arrêtés de l’ANE, tous les trafics d’influence ont empêché les Centrafricains d’exprimer leur vœux.

I

Dans l’un des articles, il est stipulé que les  personnes ayant participé  aux groupes armées , ne doivent pas être candidats , ni aux élections législatives ou à la présidentielle . Dans les faits plusieurs anti balaka notoires , ceux mêmes qui ont financé au vu et su de tout le monde , les groupes armés sont candidats et sont même sur le point de se présenter au second tour . Le cas flagrant est celui de Bambari 1 ,ou le représentant des anti balaka ,connu pour ces déclarations fracassantes sur radio NDEKE LUKA,  est candidat et se présentera certainement au second tour ,en violation flagrante des textes .Supposons que ce dernier se fasse élire .Pensez vous que les Seleka qui inondent la région accepteront que ce Monsieur siège a l’assemblée Nationale ? .De quoi sera constitué l’assemblée Nationale de demain ? Des voleurs, brigands , bandits ,truands et mafieux ? Quelles sont les lois qu’ils seront capables d’initier ?

II

Ce cas est encore notoire pour la circonscription de KOUANGO II , ou le candidat qui arrive en première position est celui qui achète des minutions aux anti balaka de la région ( fournisseur ). Sa maison située  dans la commune de BIANGA  ( 60 km de Kouango) est présentement occupée par les Séléka depuis 2012 .Il est un commerçant ambulant notoire dans la zone . Son élection sera un ultimatum aux peuls et surtout les Séléka ,qui ne manqueront pas de reprendre les armes ,  avec le lot de malheurs que cette population de la OUAKA a vécu .De qui se moque- t-on ? L’inscription de ce candidat à la législative est l’œuvre d’un    conseiller  à la présidence qui veut que coute ?que coûte un représentant ,  Président d’un parti socialiste en manque de reconnaissance .Va t’on vers des élections apaisées ? De qui se moque -t-on ?

 

La souffrance du peuple est- il à ce prix ?

 

III

A ‘on effectué une enquête de moralité de tous les candidats aux élections législatives .En principe un minimum de connaissance  des textes et un niveau minimum de terminale doivent être requis pour les prétendants au poste de député .Ceux qui ne savent ni lire et écrire ,quel texte discuteront ils ? que feront t’ils pour apporter une meilleure condition de vie au citoyen lambda ? il vous souviendra que nous avons écrit dans Centrafrique presse un articule intitulé « On ne construit pas une pyramide par le sommet . »

 

Ces élections sont une démonstration sanglante de cet article .Le peuple a besoin des dirigeants de proximités .Ceux qui palpent les réalités et qui vivent avec le peuple et appréhendent mieux leur soucis quotidiens .Les faits nous donnent raison .La défaite cinglante des anciens ministres a Bambari  en est la parfaite illustration. Il est révolu le temps ou un candidat quitte la capitale, en costume cravate et arpente les ruelles des provinces en distribuant quelques tee - shirts ,savon ,sel pour se faire élire . La réalité vécue depuis 2012 par ce bas peuple opprimé a ouvert l’œil des paysans .Rares sont ceux de la capitale qui ont réussi a convaincre la masse paysanne .Le mensonge a pendant 50 ans  fini par déstabiliser les anciens roublards .Le peuple en a marre.

 

IV

 

Fait grave que nous avons dénoncé dans l’article précédent.

 

Les candidats aux élections législatives ont des calculs honteux .La plupart de ces candidats veulent se faire élire pour bénéficier  de l’immunité parlementaire, faire des affaires sans payer les taxes et monnayer leur immunité aux libanais et commerçants véreux ,  pour les importations .certains ne mettront même pas pied dans l’hémicycle .Ils ne serviront pas le pays ,mais leur intérêts égoïstes et partisans. Le nouveau Chef de L’Etat devrait veiller a cela.

 

Ceux qui ont triché et qui se vantent d’avoir gagné la partie, le peuple les attend au tournant. L’histoire nous dira. On peut tromper le peuple une fois, mais pas tout le temps.

 

Que DIEU ait pitié de ce pays en tourmente aux démons.  Beaucoup de sang a coulé, il faut que nous tournions vers un avenir serein , en nous conformons à la vérité et en ayant une vision plus patriotique et moins égoïste .

 

Regardons le BURKINA FASO qui a eu la même crise que nous, mais qui en un an a pu se remettre en question et rétabli la démocratie véritable .Arrêtons d’opprimer ce brave peuple qui a trop souffert.

 

Gunpoulia 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com