Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 19:03

 

 

 

Le 30 décembre et dans le calme, le peuple centrafricain s’est massivement déplacé pour voter  afin d’élire son Président et ses Députés. Mais depuis la fin du scrutin, on constate la publication des résultats sur les réseaux sociaux notamment Facebook, par des partisans de certains candidats à la présidentielle. Ces résultats sont des résultats partiels et de surcroit bruts, c'est-à-dire susceptibles d’être validés ou invalidés en fonction du déroulement du scrutin, des fraudes observées ça et là, des intimidations sur les électeurs, ou du bourrage des urnes…Donc ce ne sont pas les vrais résultats que vous voyez circuler sur internet ou qu’on vous communique.

 

Ces candidats qui font publier par leurs partisans des prétendus résultats sont bien conscients de leurs vrais scores, et se livrent en réalité à une campagne d’intoxication des Centrafricains pour les manipuler et les préparer à rejeter les vrais résultats qui seront publiés plus tard par les institutions requises.

 

Il n’appartient pas aux états majors des partis politiques ou aux équipes des candidats de publier les résultats des élections présidentielle et législatives. Ce travail doit être fait par l’Autorité Nationale des Elections (ANE) et la Cour Constitutionnelle.

 

Peuple centrafricain, ne vous fiez pas à ce qui se raconte sur les réseaux sociaux ou de bouche à oreille par les partisans des candidats qui savent déjà avoir perdu ou qui ont fraudé. Restez sereins et attendez plutôt les résultats qui seront annoncés par l’ANE et la Cour Constitutionnelle de transition. 

 

Un compatriote indigné

CAMPAGNE D’INTOXICATION ET DE MANIPULATION EN VUE DE LA CONTESTATION DES RESULTATS DES ELECTIONS

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com