Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 12:32

 

 

 

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) 2015-12-05 12:58:23 - Le Premier ministre burkinabè, Yacouba Isaac Zida, a attesté que la conversation téléphonique entre le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro et l’ex-ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Djibrill Bassolé, enregistrée lors des évènements consécutifs au putsch manqué, est ‘’authentique’’


Il a fait cette révélation dans une interview accordée à la radio Savage FM et reprise par certaines radios de la capitale burkinabè et internationales

Et d'ajouter : ‘'il n'y a pas de débats à propos de son authenticité. D'ailleurs, moi, je ne discute pas sur cette question-là''. 

Pour le chef de gouvernement burkinabè, ‘'il ne faut pas douter de l'intelligence du peuple burkinabè. Tous ceux qui ont pu l'écouter authentifient à moins d'être de mauvaise foi''. 

Yacouba Isaac Zida
se dit ‘'très déçu'' de ce que Guillaume Soro et Djibrill Bassolé qu'il avoue connaitre personnellement, se soient engagés à faire entrer des forces étrangères au Burkina Faso.

Par ailleurs, il qualifie ‘'d'ambitions démesurées'' le fait que le général Bassolé ‘'ait cherché à bruler son pays… à compromettre la vie des uns et des autres pour accéder au pouvoir''.

L'élément sonore en question a été rendu public, courant novembre, grâce à un journaliste. Il a été par la suite, diffusé sur les réseaux sociaux.

L'enregistrement d'environ 16 minutes est une conversation entre deux personnes présentées comme le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire Guillaume Soro et l'ancien ministre des affaires étrangères du Burkina Faso, Djibrill Bassolé dont la candidature à la présidentielle 2015 a été rejetée par le Conseil constitutionnel.

Dans l'élément, les deux interlocuteurs parlent de stratégies de déstabilisation du Burkina à travers des actions de répressions féroces des populations qui s'opposent au coup d'Etat du Général Gilbert Diendéré.

Des plans d'attaques de positions militaires sont également évoqués dans ladite conversation qui aurait eu lieu le dimanche 27 septembre 2015, alors que les forces armées nationales burkinabè étaient en train de vouloir démanteler le camp de l'ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), auteur de putsch manqué.

Actuellement, les généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé, accusés entre autres, d'atteinte à la sureté de l'Etat, de crimes, sont détenus à la Maison d'arrêt et de correction de l'armée (MACA), à Ouagadougou.

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=840489#sthash.PyYA9b0Y.dpuf

Zida ‘’authentifie’’ les enregistrements sonores entre Soro et Bassolé
Zida ‘’authentifie’’ les enregistrements sonores entre Soro et Bassolé

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com