Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 00:14
RCA : Noureddine Adam (ex-Séléka) dans les starting-blocks pour la paix

 

 

 

http://www.afrique-sur7.fr/     DÉC 23, 2015

 

Noureddine Adam a décidé de changer son fusil d’épaule. L’ancien n°2 de la Séléka et actuel leader du FPRC s’inscrit désormais dans une logique de paix. Depuis N’Djamena (la capitale du Tchad), il a fait connaître sa décision via un communiqué rendu public ce lundi 21 décembre, nous rapporte jeuneafrique.com.

 

Noureddine Adam se mue en apôtre de la paix

 

Noureddine Adam s’était taillé jusque là la réputation d’être un fervent partisan de la violence. Il avait même rejeté toute idée de prendre part au processus électoral en cours en Centrafrique. Le 14 décembre dernier, à son fief du Nord-Est, cet ancien dignitaire de la Seleka avait proclamé la République autonome du Logone.

 

Mais depuis lors, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Sous l’égide de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) et des autorités tchadiennes, Nourredine Adam s’est engagé à « apporter une contribution positive et sincère à la tenue des prochaines élections générales en Centrafrique le 27 décembre prochain afin que celles-ci se déroulent dans toutes les préfectures du pays dans le calme, la sérénité, sans la violence et avec une forte participation. »

 

Poursuivant sur sa lancée, il exprime ses « regrets pour les récents affrontements et les actes qui nous ont fait prêcher une partition pure et simple. Au contraire nous nous sommes battus toute notre vie pour une République centrafricaine unie, indivisible, mais réellement inclusive et qui accepte et protège tous ses enfants, qu’ils soient chrétiens, musulmans, animistes ou adeptes de toute forme de croyance. »

 

Ce revirement de situation de ce chef rebelle est diversement apprécié par les observateurs de la vie politique centrafricaine qui voient en ce geste une manoeuvre de roublardise.

 

Loin d’être une décision spontanée, elle a été le fruit d’une médiation menée par l’OCI, l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise, Cheikh Tidiane Gadio et la facilitation du président Idriss Déby Itno. Ainsi que l’explique une source proche de la Présidence tchadienne : « Le président était très remonté après les déclarations relatives à la partition de la RCA. Quand l’occasion s’est présentée de faire changer d’avis Noureddine, il n’a pas hésité. »

 

Pensez-vous que ce changement d’avis de Noureddine Adam est-il le présage d’élections apaisées en RCA ?

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com