Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 18:10

 

 

http://www.afrik.com/  MARDI 8 DÉCEMBRE 2015 / PAR ASSANATOU BALDÉ

 

Au moins 29 candidats participeront à l’élection présidentielle en Centrafrique, dont le premier tour est prévu le 27 décembre.

 

La Présidentielle en Centrafrique approche à grands pas. Vingt-neuf candidats participeront à l’élection présidentielle centrafricaine, dont le premier tour est prévu le 27 décembre, a annoncé, ce mardi, à Bangui la Cour constitutionnelle de transition, qui a rejeté 15 candidatures, dont celle de l’ex-Président François Bozizé, renversé en mars 2013 et sous le coup de sanctions internationales. La présidente de Transition, Catherine Samba Panza, ne pouvait être juridiquement candidate. Parmi les candidats, figurent les poids lourds de la classe politique dont Martin Ziguelé, Anicet-Georges Dologuélé, ou encore Karim Meckassoua.

 

Dans une interview accordée à Afrik.com, en novembre 2015, Martin Ziguélé affirmait que son programme est basé « sur le triptyque "Réconciliation, Rassemblement et Reconstruction". Les trois premières mesures à mettre en œuvre seront les suivantes : réformer le secteur de la sécurité et le DDRR (Désarmement- Démobilisation-Réinsertion-Rapatriement), redéployer l’administration partout sur le territoire national afin de réhabiliter l’Etat et relancer l’économie pour, en particulier, garantir un avenir digne à notre jeunesse. »

 

Selon lui, s’il est considéré comme le grand favori du scrutin par les observateurs, c’est parce que « tout d’abord, je ne suis pas un inconnu puisque je vais à ces élections pour la troisième fois et j’avais déjà mis en ballotage le Président candidat lors de mon premier engagement, en 2005. Ensuite, il est à noter que c’est la première fois qu’il n’y a pas de chef d’état candidat en lice, ce qui rend le jeu ouvert. Par ailleurs, je connais le pays pour l’avoir parcouru commune par commune, et village par village dans le cadre de mes anciennes fonctions de Premier ministre et ensuite comme président du MLPC, qui demeure le principal parti politique centrafricain ».

 

Martin Ziguélé s’est dit aussi très confiant pour les élections à venir dans son pays, qui devrait le remettre sur les rails.

 

Depuis la chute de François Bozizé, la Centrafrique est plongée dans le chaos, malgré la présence des troupes françaises et la force de l’ONU. La violence est de mise, notamment dans la capitale centrafricaine, Bangui.

 

 Présidentielle en Centrafrique : 30 candidats en lice, Bozizé disqualifié

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com