Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 21:45
Nouvelles nationales sur RJDH et RNL
Nouvelles nationales sur RJDH et RNL
Nouvelles nationales sur RJDH et RNL

 

 

La campagne référendaire perturbée à Ndele

 

http://rjdh.org/  PAR BABIKIR OUSMANE LE 10 DÉCEMBRE 2015

 

La campagne référendaire a été perturbée à Ndele chef-lieu de la préfecture de  Bamingui-Bangoura, par des hommes en armes. Des banderoles, des affiches et des mégaphones pour la sensibilisation de la population de la ville ont été arrachées et emportés par ces hommes en arme.

 

Selon les informations parvenues au RJDH, ceux qui s’opposent aux processus de la campagne référendaire dans la préfecture de  Bamingui-Bangoura, seraient des hommes du général Nourredine Adam de l’ex coalition Séléka.

 

Jean Trésor,  président de l’autorité sous-préfectoral des élections de Ndele, confirme les faits. « Je confirme les faits. C’est de la réalité. Donc, c’est depuis avant-hier que des hommes armés sont venus arracher des banderoles et la liste électorale que nous avons affichées dans les centres d’enrôlement.  Mais, les activités  ont repris aujourd’hui. Ce sont des hommes en arme assimilés aux hommes fidèles de Nourredine Adam de l’ex coalition Séléka qui se sont opposés à ce processus », a expliqué Jean Trésor.

 

« Ils n’ont pas évoqué une raison en tant que telle. Mais ils disent qu’ils ont reçu l’ordre de leur chef hiérarchique », a ajouté la même source.

 

Il est encore difficile d’entrer en contact avec les auteurs de ces actes.

 

La date du vote de referendum est prévue pour le dimanche 13 décembre  2015, par l’Autorité Nationale des Elections.

 

Nouvelles violences à Bangui

 

http://www.radiondekeluka.org/  jeudi 10 décembre 2015 13:36

 

Une partie des 4e et 5e arrondissements de Bangui a été le théâtre ce jeudi 10 novembre d'une nouvelle montée de tension. Des individus non identifiés ont érigé des barricades sur les avenues de l'Indépendance et Koudoukou. Ils ont été délogés par les forces de sécurité. Des cas de blessés par balle sont signalés même si on ne dispose pas encore de bilan exact. 


Certaines sources indiquent que ce sont des individus présentés comme sympathisants des candidats François Bozizé et Patrice Edouard Ngaïssona recalés à la présidentielle de 2015, qui auraient érigé des barricades sur une partie des avenues de l’Indépendance et Koudoukou. 


Les mécontents exprimaient ainsi leur ras-le-bol contre la décision de la Cour Constitutionnelle de Transition, invalidant les dossiers de leurs candidats préférés à la présidentielle.


D'autres sources parlent de l'arrestation d'un leader de la milice Antibalaka par des éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA), ce qui aurait dégénéré en échanges de tirs entre miliciens Antibalaka et FACA. 


Ce leader Antibalaka serait à l'origine des barricades érigées depuis mardi dans une partie des 4e et 5e arrondissements. L’intervention des forces de sécurité intérieure appuyée par les forces internationales a permis de dégager les barricades et rétablir la circulation.

 

Le Ministère des mines décide d’exporter des diamants bruts de Berberati à Bangui

 

http://rjdh.org/ PAR JEAN CLAUDE GNAPOUNGO LE 9 DÉCEMBRE 2015

 

La ville de Berberati a siégé sur le processus d’exportation du diamant brut à Bangui. Cette assise s’est déroulée du 06 au 07 décembre dernier.

 

Organisé par le ministère des mines, l’équipe en mission à Berberati avait pour mission de rencontrer le comité local du suivi de processus de Kimberley. Conduite par Sylvain Marius Gbatouka, directeur général des mines, la rencontre s’est focalisée sur quatre points.

 

Il s’agit entre autres l’ajustement de l’équipe du comité local du suivi de processus de Kimberley, l’évaluation des conditions sécuritaires et de conformité de la zone de Berberati, l’organisation de l’exportation du diamant brut après l’accord du processus en consensus avec la direction régionale des mines.

 

La direction régionale numéro deux (2) de ce secteur et les opérateurs économiques ont choisi la date du 15 décembre pour la première exportation du diamant brut à Bangui.

 

Signalons que Samuel Ndopara le sous-préfet de la ville de Berberati avait également pris part à cette rencontre.

 

 

COP21 : Un avenir promoteur s’annonce pour la Centrafrique

 

http://rjdh.org/ PAR SAMSON ANDJOUKARA LE 10 DÉCEMBRE 2015

 

La fin de la conférence sur le changement climatique en France annonce un avenir promoteur pour le secteur de l’environnement en République Centrafricaine. Cet espoir fait suite à une rencontre entre les experts centrafricains avec Word Ressource Institut et des partenaires bilatéraux et multilatéraux pour la mise en place de certaines initiatives Africaines et plus particulièrement celle qui est nommée AFR SUN.

 

Selon Damas Mokpidjie, Expert des eaux et forêts de la RCA, l’initiative AFR SUN est un segment d’appui pour la République Centrafricaine. « C’est une initiative africaine de programme de restauration de 100.000 hectares de paysage déboisé et dégradé d’ici l’an 2030, d’après le chronogramme des pays africains engagés », explique-t-il.

 

Pour ce dernier, il y a eu déjà l’engagement de certains bailleurs. « Le NEPAD et certains partenaires techniques se sont prononcés pour un appui financier aux pays africains. Quant au gouvernement allemand, il a promis un montant de 400 millions de dollars pour appuyer cette initiative d’ici 2016», a dit l’Expert Damas Mokpidjie.

 

D’après la même source, il faut un engagement politique des pays concernés. « Les pays qui feront partie de cette initiative doivent s’engager politiquement et nous sommes en train de voir avec les membres du gouvernement pour l’engagement de notre pays la RCA», a-t-il annoncé.

 

La délégation centrafricaine qui a pris part à cette conférence a été composée de près d’une trentaine d’experts issus de plusieurs départements ministériels.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com