Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 17:08
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

 

La présidente de l’ANE interpelle la population pour un vote responsable

 

http://rjdh.org/  PAR AUGUSTE BATI-KALAMET LE 28 DÉCEMBRE 2015

 

La présidente de l’ANE Marie-Madeleine-Hoornaert N’Kouet, a annoncé ce lundi 28 décembre la fin de la campagne présidentielle et législative et la tenus des élections groupées le mercredi 30 décembre 2015. Elle interpelle par ailleurs les centrafricains à adopter un comportement responsable pendant les scrutins.  

 

La présidente de l’Autorité Nationale des Elections (ANE) a déclaré que les campagnes présidentielles et législatives prennent fin ce lundi à minuit. Elle se félicite des centrafricains qui ont prouvé leur engouement pendant le vote référendaire et attend retrouver cette détermination pendant le scrutin du 30 décembre 2015.

 

Marie-Madeleine-Hoornaert N’Kouet, présidente de l’ANE a invité les candidats aux élections présidentielles et législatives d’adopter un comportement responsable. « Nous voudrions féliciter les candidats à la haute fonction présidentielle de notre pays et ceux prétendant à la députation pour leur comportement digne et citoyen  pendant cette période délicate de l’histoire de notre pays », a-t-elle déclaré.

 

En  ce qui concerne le résultat du scrutin, la présidente a relevé que les résultats doivent être acceptés de tous. « J’ose espérer que les scrutins vont se dérouler dans la quiétude et les résultats devraient être acceptés par tous, perdant comme gagnant, afin de préserver la cohésion sociale et la paix renaissante dans notre pays », a souhaité la présidente avant d’ajouter que « les élections du mercredi 30 décembre, constituent un air nouveau pour la Centrafrique ».

 

Julius-Rufin Ngouadé-Baba, rapporteur général à l’ANE a souligné lors d’une conférence de presse ce même jour que  tout électeur doit voter avec sa carte d’électeur, son récépissé, ou une pièce d’identité avec une photo d’identification. « Le vote n’est pas permis pour une personne qui va se présenter avec un acte de naissance, une déclaration de perte ou autre document qui ne présente pas l’identification de l’individu », a-t-il relevé.

 

Il a réitéré que des dispositions sécuritaires seraient assurées afin que les scrutins du 30 décembre se déroulent dans la sérénité. « L’ANE a mis en place des garde-fou, afin de détecter les fraudes pendant le vote sur toute l’étendue du territoire centrafricain. La sécurité des centrafricains et des bureaux des votes serait évidente par la Minusca, les forces de sécurité et de maintien de paix, déployées sur le terrain », a fait savoir le rapporteur général.

 

Le rapporteur a souligné que des cartes d’électeurs qui ont été imprimées en double ont été automatiquement retirées. « Des erreurs se sont glissées dans la confection des cartes. Nous avons constaté qu’une personne avait deux ou trois cartes d’électeur. Ces cartes ont été aussitôt retirées », a expliqué Julius-Rufin Ngouadé-Baba, rapporteur général à l’ANE.

 

Les élections groupées, présidentielles et législatives vont se dérouler le mercredi 30 décembre. Chaque votant a le devoir de se présenter avec sa carte d’électeur ou une pièce d’identification. Les documents sans photos d’identification ne seront pas acceptés.

 

 

La CODIS remet quatre couveuses au complexe pédiatrique de Bangui

 

http://rjdh.org/  PAR NERVA NGANG NDOUNGA LE 28 DÉCEMBRE 2015

 

La Coordination de l’archidiocèse de la Santé (CODIS) de Centrafrique a remis ce samedi 26 décembre 2015, un don de matériels au complexe pédiatrique de Bangui, composé de quatre couveuses. Ce don a été remis par Monseigneur Dieudonné Nzapalaïnga, archevêque de Bangui en présence d’Eugénie Yarafa, ministre des Affaires Sociales et Dr Jean Chrysostome  Ngodi, Directeur du complexe pédiatrique.

 

Ces couveuses sont destinées aux enfants prématurés. Frère Elkana Ndawatcha coordinateur de la santé archidiocèse de Bangui a fait savoir que ce don est fait au complexe parce que c’est la seule  structure de référence dans le pays qui traite les cas les plus compliqués chez les enfants.

 

« Nous avons réussi de nos partenaires des couvons, et nous avons décidé de nous remettre au complexe pédiatrique pour la prise en charge des enfants. Nous sommes convaincus que ça profitera à ces derniers », a-t-il précisé.

 

Dr Jean Chrysostome Ngodi, Directeur du complexe pédiatrique de Bangui se dit très ému par ce geste et exhorte les Centrafricains de suivre cet exemple.

 

« Une couveuse est une petite cage dans laquelle la température peut être régler de sorte que l’enfant n’équilibre pas cette température. Les enfants prématurés ont vraiment besoin de ce matériel. Voila une composante de la société centrafricaine qui a pris conscience des difficultés et cherche à résoudre le problème. Faire un don n’est pas l’affaire des partenaires seuls, les Centrafricains peuvent se réveiller et agir comme cette composante de la société », a lancé Dr Jean Chrysostome Ngodi.

 

C’est à l’occasion de la fête de Noel que la CODIS a procédé à ce don pour honorer les enfants vulnérables. Dans les jours à venir, la CODIS compte appuyer d’autres centres de santé

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com