Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 19:27
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

 

 

Centrafrique : Les Etats Unis donnent plus de 1.5 million de dollar américain pour la sécurisation des élections

 

http://rjdh.org/ PAR FRIDOLIN NGOULOU LE 22 DÉCEMBRE 2015

 

Le Département d’Etat Américain vient d’accorder un financement d’un montant de 1 635 228 dollars américains  en appui au processus électoral de sortie de crise en République Centrafricaine. La lettre de confirmation de ce financement a été remise ce lundi 21 décembre 2015 par l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique Jeffrey Hawkins à Aurélien Agbénonci,  Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD en RCA.

 

« Les Centrafricains ont montré qu’ils désiraient clairement décider de l’avenir de leur pays par les urnes. Nous soulignons notre soutien des élections démocratiques avec ce financement», dit le diplomate américain Jeffrey Hawkins dans un communiqué de presse.

 

Selon le communiqué, l’appui financier du Département d’Etat Américain servira à financer la sécurisation du processus et au renforcement des institutions en charge de la gestion du contentieux électoral.

 

« Cette contribution du gouvernement américain qui avait déjà fait l’objet de plusieurs réunions préparatoires avec le PNUD arrive à point nommé pour l’appui prévu pour sécuriser le vote de centrafricains et soutenir les organes de l’Etat qui devront connaitre du contentieux électoral avec l’assistance technique des Nations Unies », a déclaré Aurélien Agbénonci.

 

La contribution américaine sera versée  au ‘’Basket Fund’’ géré par le PNUD pour le compte de l’ensemble des partenaires au processus électoral en Centrafrique. L’échange de documents a eu lieu en présence de la Présidente de l’Autorité Nationale des Elections, Marie-Madeleine N’Kouet Hoornaert qui a remercié le gouvernement américain et indiqué que ce « geste illustre encore une fois la volonté de la communauté internationale à accompagner la République Centrafricaine vers la sortie de crise par la voix des urnes dans un climat serein et apaisé ».

 

L’Union Européenne, l’Union Africaine, la France, l’Italie, le Japon, le Royaume du Maroc, le Luxembourg, la République du Congo, le PNUD et ONU Femmes sont les contributeurs actuels au ‘’Basket Fund’’ pour le financement des élections en RCA en complément des contributions de la Minusca et du Fond de consolidation de la Paix des Nations Unies.  Au plan régional, le Cameroun, le Gabon, la Guinée Equatoriale et l’Angola ont annoncé leurs intentions de contribuer au financement des élections en Centrafrique.

 

Les élections présidentielle et législatives vont se tenir dimanche 27 décembre 2015.

 

 

Centrafrique : Le parti KNK de François Bozizé et l’URCA d’Anicet Georges Dologuélé signent un accord politique

 

http://rjdh.org/ PAR NERVA NGANG NDOUNGA LE 22 DÉCEMBRE 2015

 

Le parti Kwa Na Kwa de l’ancien président François Bozizé a signé ce mardi 22 décembre 2015 un accord politique avec le parti Union pour le Renouveau Centrafricain du candidat à la présidentielle Anicet Gorges Dologuélé. La signature de cet accord a eu lieu dans la salle de conférence de l’hôtel Ledger à Bangui.

 

Devant les militants des deux partis et de la presse, les deux  représentants de ces  formations politiques, ont apposé leur signature en vue de les rassembler pour les prochaines élections prévues le dimanche 27 décembre 2015.

 

Bertin Bea, Secrétaire Général  par Intérim du KNK, estime que le parti URCA est le seul parti qui peut rassembler tous les Centrafricains. « Le président Anicet Gorges Dologuélé est quelqu’un dans la vie politique de notre pays, qui a toujours eu de position médiane et de position d’apaisement et cela compte beaucoup dans la période qui est la nôtre aujourd’hui», a-t-il affirmé.

 

Il a par ailleurs invité les militants du KNK à œuvrer pour le parti URCA. « Par ma voix aujourd’hui, j’invite les militants du KNK à se mettre résolument dans la discipline, en accord avec les organes de base du parti URCA, pour qu’ensemble nous nous bâtons, pour que dès le premier tour, le président Dologuélé soit élu», a- t-il lancé.

 

Anicet Gorges Dologuélé se dit très heureux de cette alliance. « Le KNK a géré ce pays pendant plus de 10 ans et il regorge des compétences. La réconciliation n’est pas un slogan, nous avons ça dans notre devise, et nous voulons le vivre tous les jours », a-t-il apprécié.

 

Cet accord politique intervient à cinq jours des élections présidentielle et législatives qui se tiendront le 27 décembre 2015.

 

 

Huit(8) Centrafricains rapatriés à la frontière par la police camerounaise

 

http://rjdh.org/ PAR FIRMIN YAÏMANE LE 22 DÉCEMBRE 2015

 

Huit personnes de nationalité Centrafricaine ont été repoussées par la police Camerounaise depuis Bertoua au Cameroun et  remises aux autorités Centrafricaines le 19 Décembre. Ils sont rapatriés pour deux(2) motifs à savoir des séjours irréguliers et des soupçons de collaboration au groupe Boko-Haram.

 

Selon les  informations des autorités militaires de Bouar, parmi les huit, cinq d’entre eux sont accusés d’avoir des séjours d’une manière illégale et les deux (2) autres sont soupçonnés de comploter avec le groupe Boko Haram.

 

Dans une correspondance adressée aux autorités de Garoua-Mboulaï et de Beloko, Marcelline Bitouga, commissaire de Police de Bertoua situé à l’Est du Cameroun a précisé que ces derniers sont interdits de fouler désormais le sol camerounais.

 

Le commissaire de police de Beloko Narcisse Yapende a souligné que le service de la police de ladite localité mettra tout en œuvre pour garantir la sécurité dans la ville. « La police de Beloko continuera toujours de veiller dans la région afin de préserver la sécurité transfrontalière», a-t-il promis.

 

 D’après cette source, parmi ces huit personnes, une autre est accusée d’avoir commis un cas de vol et de fausse identité. Les cas  de ces huit personnes seront décidés par le procureur de grande instance de la ville de Bouar.

 

 

Centrafrique : Un homme tué à Kabo par un groupe d’individu en arme

 

http://rjdh.org/  PAR JAPHET BEOROFEI LE 22 DÉCEMBRE 2015

 

Un homme âgé d’une trentaine d’années a été tué par balle par des hommes armés non identifiés. L’acte a eu lieu le weekend dernier au village Bafio, situé à 10 kilomètres de la ville de Kabo.

 

Une source locale a témoigné que ces présumés auteurs étaient au nombre de trois, armées de kalachnikov et habillés de tenue militaire. « C’est dans la nuit du vendredi dernier aux environs de 21 heures que ces gens ont fait irruption dans la maison. Un parmi eux a tiré une balle réelle au niveau de la tête du propriétaire de la maison. Après avoir commis le forfait, ils ont pris fuite», a expliqué un habitant du village.

 

Cette source a souligné que dans la journée du vendredi 10 décembre dernier, un cas similaire s’est produit où deux personnes ont trouvé la mort au village Bafio, situé à 10 kilomètres de la ville de Kabo et à Kakobo une localité située à 28 kilomètres sur l’axe  Kabo-Batangafo par les mêmes personnes.

 

Les habitants et les commerçants de la ville de Kabo ont suspendu leurs activités et ont observé trois jours de deuil en mémoire de ces personnes décédées dans la localité de Kabo.

 

Face à cette situation, la population de la ville de Kabo demande le redéploiement des Forces Armées Centrafricaines (FACA) dans la région afin de sécuriser les zones et permettre la tenue des élections du dimanche 27 décembre 2015.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com