Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 16:47
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH
Nouvelles nationales sur RJDH

 

 

 

« Laissez le peuple centrafricain s’exprimer car il a le droit de le faire » dixit Jeffrey Hawking, ambassadeur des Etats-Unis en RCA

 

PAR BIENVENUE MARINA MOULOU-GNATHO LE 12 DÉCEMBRE 2015

 

L’Ambassadeur des Etats-Unis Jeffrey Hawking  a demandé aux uns et aux autres de laisser le centrafricain s’exprimer lors du vote référendaire et les élections. Il l’a dit dans une interview accordée le 11 Décembre dernier au RJDH.

 

 Selon le diplomate américain, ceux qui vont vouloir empêcher le peuple d’aller au vote doivent être considérées comme  des traites « ces gens doivent absolument laisser le peuple centrafricain  s’exprimer parce que ce peuple a le droit de le faire », a-t-il dit.

 

Pour lui, il y’a des signes prometteurs pour l’avenir de la république « il y’a deux millions d’électeurs centrafricains qui sont prêts à aller aux urnes, donc il suffit d’écarter les fauteurs de troubles pour que le pays puisse connaitre des élections apaisées », a souhaité le diplomate.

 

Jeffrey Hawking a demandé à  l’ANE et au gouvernement de transition  de tout  faire pour que ces élections se déroulent dans de bonnes conditions. Il a appelé à la participation massive des Centrafricains aux différents scrutins.

 

Jeffrey Hawking a condamné l’attaque le 10 Décembre  à l’aéroport Bangui-M’poko d’un véhicule de l’ambassade. Il pense qu’une enquête doit être ouverte « il faut qu’il y ait une enquête. Ce n’est pas à l’Ambassade d’ouvrir cette enquête mais  au gouvernement et à la Minusca », a-t-il affirmé.

 

Les Etats-Unis, un de gros contributeurs de la Minusca font partie des pays qui appellent à la tenue des élections en Centrafrique.

 

 

La Direction Générale de MOOV réagit à la suspension de son trafic international et national par l’ART

 

http://rjdh.org/ PAR CAROLE BYCEKOAN LE 12 DÉCEMBRE 2015

 

La Direction Générale de MOOV a réagi à la suspension de son trafic national et international décidée par l’Autorité de Régulation de la Téléphonie (ART). La réaction de la société a été exprimée par son Directeur général Omer Mabicka Mavouroulou, dans une interview  accordée au RJDH.

 

Omer Mabicka Mavouroulou a justifié cette situation par une crise de suivi de la société à une certaine époque « la société a fait l’objet d’une crise de contrôle en Janvier 2015 par un nouvel actionnaire et nous éprouvons d’énormes difficultés pour répondre à nos engagements. Nous sommes donc en train de travailler depuis quelque mois avec les Banques de la place afin d’obtenir un financement pour payer les dettes».

 

Il a fait savoir que cette suspension joue en défaveur de la société Moov qui est en train de refaire son élan « cette sanction est préjudiciable pour un opérateur comme le nôtre qui est en pleine restructuration. La suspension de l’interconnexion entraine énormément des pertes financières d’une part, aussi des pertes d’abonnés, enfin c’est notre image qui est mise en jeu sur le marché », a-t-il souligné.

 

Le Directeur Général a annoncé l’ouverture de négociation initiée par sa société «   la direction de MOOV a envoyé une lettre au ministre pour demander un délai afin de pouvoir trouver par tous les moyens, rénover notre réseau et en même temps payer la dette que nous avons avec les différents créanciers », a-t-il conclu.

 

La décision de l’ART est prise le mercredi 09 décembre dernier.

 

 

Un projet pour lutter contre le chômage des jeunes, lancé à Bangui

 

http://rjdh.org/ PAR SAINT-CYR GBEGBE LE 12 DÉCEMBRE 2015

 

Un projet dénommé « Initiative nationale de volontariat » est lancé par le ministère de la jeunesse et des sports le 10 décembre dernier. La cérémonie du lancement de ce projet axé sur la jeunesse a été présidée par Alfred Lambert Bonezoui, directeur de cabinet du ministre de la jeunesse et des sports.

 

L’objectif du projet « Initiative nationale de volontariat », selon  Alfred Lambert Bonezoui est de lutter contre le chômage au milieu jeune.

 

Le Directeur de cabinet du ministre de la jeunesse et des sports a indiqué que  cette initiative est partie du constat selon lequel, la crise actuelle est née du taux élevé de chômage dans le pays et singulièrement au milieu jeune. Ce dernier a fait savoir que ce projet sera appuyé par la Minusca et les partenaires internationaux.

 

Ce projet, selon ces initiateurs, va permettre d’embaucher 10000  jeunes pour les travaux à haute intensité de main d’œuvre.

 

Le projet dénommé initiative nationale de volontariat en Centrafrique sera légiféré par une loi afin de permettre son suivi et exécution.

 

« Initiative nationale de volontariat » sera mis en œuvre avec l’appui financier de la Minusca et d’autres organismes internationaux.

 

Les femmes du site des déplacés de Benzvi initiées sur les activités génératrices de revenus par JUPEDEC

 

http://rjdh.org/  PAR BIENVENUE MATONGO LE 12 DÉCEMBRE 2015

 

Plus d’une trentaine de femmes identifiées sur les sites des déplacés  ont pris  part hier à un atelier de formation  sur les activités génératrices de revenus  à la Faculté de Théologie Biblique de Bangui (FATEB). Cette activité s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui aux femmes Cheffes de Ménages.

 

Rose Lucie Aniwi, responsable en protection de l’enfant  et la prise en charge de violence basée sur le genre au niveau de JUPEDEC revient sur l’intérêt de cette activité « c’est par rapport aux besoins réels que nous avons identifié un  groupe de femmes pour ce projet. Il est question de renforcer leur capacité en matière d’activées génératrices de revenus afin qu’elles se prennent en charge» a-t-elle expliqué.

 

Rose Lucie Aniwi a fait savoir que JUPEDEC va accompagner ces femmes après cette formation  « nous serons  sur le terrain pour voir comment ces femmes mènent ces activités  avec les kits qu’elles ont reçus »

 

Laure une des déplacées, bénéficiaire de cette activité a promis se mettre au travail pour se prendre en charge « Je viens d’avoir beaucoup de notions et je pense que je vais les mettre en pratique pour arriver à m’occuper de moi-même et de mes enfants » explique cette dernière.

 

Au cours de cet atelier, des sacs de farine, de sucres, des litres d’huile et une somme d’argent ont été remis aux bénéficiaires. L’ONG JUPEDEC promet d’élargir cette activité dans d’autres sites des déplacés.

 

 

Des coupons de vivres distribués aux familles vulnérables du 6ème arrondissement

 

http://rjdh.org/ PAR BIENVENUE MARINA MOULOU-GNATHO LE 12 DÉCEMBRE 2015

 

Des coupons de vivres ont été distribués le 10 décembre 2015 par le Programme Alimentaire Mondial(PAM) aux familles vulnérables du 6ème arrondissement de Bangui. Ce don s’inscrit dans le cadre de la réduction de la pauvreté et du développement de la Centrafrique.

 

Les bénéficiaires vont échanger leurs coupons dans certains magasins de la place identifiés par le programme alimentaire mondial contre des produits comme l’huile, le haricot, le sucre, le sel, la viande, l’arachide et d’autres produits.

 

Mathieu Bédouala, chef de quartier Fatime1, a expliqué que les personnes identifiées pour bénéficier de ce don « le quartier Fatima est l’un des secteurs affectés par la récente crise. Nous avons fait de notre mieux pour recenser les orphelins, les veuves, les personnes du troisième âge, les handicapés afin qu’ils puissent bénéficier de cette offre ». La même source déplore les difficultés rencontrées par les bénéficiaires « sur les marchés, la quantité des marchandises ne répond pas aux besoins de ces personnes à l’exemple de la viande de bœuf » a-t-il souligné.

 

Il a appelé les autres organisations à emboiter les pas au PAM « si les autres organisations peuvent nous aider comme le fait le PAM, cela pourrait réduire la pauvreté de ces personnes »  a-t-il souhaité.

 

Clotilde Yaguengbadji, veuve et mère de famille et une des bénéficiaires se réjouie de cette offre qui va lui permettre de mener une activité génératrice de revenus « avec les coupons reçus, j’échangerai contre du sucre, de l’huile, de farine pour me permettre de préparer les baignés que je vais vendre chaque matin afin de nourrir mes enfants » a-t-elle précisé.

 

Le don a été remis par le  Programme Alimentaire Mondial avec l’appui de l’ambassade de France et distribuer par  l’Organisation Non Gouvernementale Action Contre la Faim.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com