Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 11:07

 

 

 

L’élection présidentielle du 27 décembre 2015 rend de plus en plus fou certains. Elle rend tellement fou que de piètres Candidats, hommes de la rue et surtout des professionnels  autoproclamés de médias-du moins considérant les gribouilles et chiffons médiatiques quotidiennement servis sur la toile- prennent  nuits et jours un grand coup au moral, au point de perdre parfois le sens de la raison.

 

La dernière joute  strictement politicienne  en date est signée de Sieur Wilfried Maurice Sébiro, le gentleman  blogueur Wilfried Maurice Sébiro, ce célébrissime spécialiste des investigations et enquêtes politico-journalistiques  qui n’hésite pas  à déverser son venin de haine et de calomnie  contre le Candidat Martin Ziguélé, pourtant pressenti par presque tous les observateurs de la vie politique centrafricaine (du moins les vrais analystes et experts en Sciences-po) comme le candidat favori propre et sérieux pour sortir son pays des crises récurrentes en l’accusant d’avoir été nommé par un décret muet ministre d’Etat et conseiller politique de dame Catherine Samba-Panza. Quelle foutaise !!!

 

Quand  SEBIRO rime avec complot, c’est « Centrafrique Libre » qui perd sa crédibilité en devenant  l’esclave de petits politiciens.

 

Dans ses colonnes du 7 décembre 2015, le rédacteur-blogueur Sébiro dont la mission en temps normal devrait consister à  prendre de la  hauteur avant de coucher quoi que ce soit sur la toile, s’est permis le luxe d’insulter d’abord la classe politique centrafricaine toute entière avant de déverser son venin sur le digne fils du Centrafrique Martin Ziguélé, en l’accusant d’être bénéficiaire d’un décret muet dont la signature remonterait en Mars 2014. Et pour étayer ses allégations, sieur Sébiro de brandir une prétendue copie dudit document  officiel en pièce-jointe, espérant faire de son post une vérité biblique. Mais ce que sieur Sébiro ignore, c’est qu’il doit cesser de prendre  les Centrafricains pour des cons. Car son  fameux « Décret  muet »  qu’il brandit n’est rien d’autre qu’un chiffon fabriqué par les laboratoires du quartier Miskine dans le 5eme arrondissement de Bangui. Mais ce qui est sûr, quand SEBIRO rime avec complot, c’est « Centrafrique Libre » qui perd sa crédibilité et qui devient l’esclave de petits politiciens.

 

Oui ! Il vaut mieux  faire envie que pitié : Ziguélé toujours attaqué mais jamais inquiété.

 

La ficelle est tellement grosse que le monde entier peut de loin comprendre que l’auteur de cette mesquinerie journalistique fait du complot au profit d’adversaires politiques en perte de vitesse et en manque total d’idées pour faire décoller leurs côtes de popularité électorale. Cette pratique s’appelle FUF ou faux et usage de faux et est passible de peine de prison. Je crains que ce montage aussi rocambolesque ne se retourne violemment contre vous, cher Sébiro.

 

Martin Ziguélé  jamais Ministre d’Etat sous CSP: La politicaillerie « made in Sébiro » à quelques semaines des élections, est à prendre à pitié.

 

« Malheur à celui qui ne fait pas mieux que son père ». « Qui n’avance pas recule ». Ces deux dictons en disent long. C’est mal connaître Ziguele « l’aîné de la famille »que de l’imaginer entrain de servir la soupe alors que bien de « petits frères ou cadets » sont là pour  occuper cette responsabilité. Le droit d’aînesse est un droit inaliénable en république Centrafricaine. L’ignorer c’est complètement faire preuve d’offense à la tradition. Cher SEBIRO, votre sérum édulcoré de sigue ne passera pas.

 

Sébiro, cher blogueur ! Votre article ressemble à de la cigue. Les Centrafricains ne la boiront pas.

 

Ziguele veut servir le  peuple Centrafricain, pas un homme. Simplement parce qu’il ne fait pas de la politique pour simplement ajouter une ligne sur son Curriculum Vitae. Arrêtez de raconter des bêtises aux lecteurs. Attaquez le candidat sur l’essentiel, c’est-à-dire sa vision pour le pays. Nous savons que vous ne faites pas que de la communication mais toujours de la politicaillerie. Sortez de l’ombre Sébiro, car Martin Ziguele et le MLPC sont des enfants de la lumière.

 

Ziguele aime tellement la lumière qu’il ne sera jamais tenté par un soi-disant  décret  muet.

 

Cher Sébiro, la calomnie ne paie pas en journalisme. La magouille ne paie pas en journalisme. La diffamation est une lèpre de l’intelligence. Sachez que vous n’êtes qu’un petit calomniateur. Vous passez votre temps à dénigrer, à diffamer et à pondre des mensonges dans le seul but de nuire à un homme qui se bat corps et âme pour sortir son peuple de la misère. Vous êtes un messager de la haine.

 

« Centrafrique Libre » est l’incarnation de la haine. Vous mentez le matin, vous mentez à midi, mais je ne savais pas que vous  mentez  aussi le soir puisque les choses tendent vers la fin. Pourtant il devrait  y avoir  d’autres chats à fouetter.

 

Oui cher Sébiro, nous exigeons de votre journal la publication de ce droit de réponse. Faute de quoi, nous vous attaquerons devant la justice, à Bangui ou ailleurs. Car vos allégations contre Ziguélé constituent un cas de diffamation pur et simple. Ces graves accusations infondées ne sauraient être prises pour de simples diatribes de presse.

 

                                                          Bangui, le 8 décembre 2015

 

                                                                      SEKODE DEUGBAYI

Martin Ziguélé, seul grand favori des élections 2015 : Le  grand  journaleux  Wilfried Maurice SEBIRO à l’école des « apprentis-bourreaux».

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com