Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 23:56

 

 

 

http://www.afrique-sur7.fr/    DÉC 23, 2015

 

Des Centrafricains ont été expulsés du Cameroun. Au nombre de huit au total, cinq d’entre eux sont accusés d’avoir séjourné illégalement dans le pays et deux autres sont soupçonnés de comploter avec le groupe Boko Haram, apprend-t-on de journalducameroun.com.

 

Des Centrafricains renvoyés manu-militari à la frontière

 

Des Centrafricains sont désormais entre les mains de leurs autorités depuis ce samedi 19 décembre. Ils ont été interpellés à la frontière entre la Centrafrique et le Cameroun avant d’être rapatriés par leur pays d’accueil qui avaient des griefs contre eux. Séjour illégal, présomption d’accointances avec la secte islamiste Boko Haram, vol et usage de fausse identité étaient des motifs suffisamment graves au regard des autorités camerounaises qui ont vite fait de mettre fin à leur séjour sur le territoire camerounais alors que ces personnes s’étaient établies à Bouar.

 

Ainsi, Marcelline Bitouga, Commissaire de Police de Bertoua, a adressé un courrier aux autorités de Garoua-Mboulaï et de Beloko pour préciser que ces individus sont désormais interdits de fouler le sol camerounais. Son homologue de Beloko, Narcisse Yapende, promet que : « la police de Beloko continuera toujours de veiller dans la région afin de préserver la sécurité transfrontalière. »

 

Il revient donc au Procureur du tribunal de grande instance de la ville de Bouar d’entériner les décisions des forces de l’ordre.

 

Cet incident qui met en cause des compatriotes de Catherine Samba-Panza, la Présidente de la transition centrafricaine, soulève ainsi l’épineuse question de l’insécurité transfrontalière. En effet, depuis l’apparition de la secte Boko Haram chez le grand voisin nigérian, la région de l’Extrême-Nord du Cameroun est constamment le théâtre d’attentats-terroristes et d’attaques kamikazes perpétrés par les membres de cette nébuleuse.

 

Ainsi, les Etats du bassin du Lac tchad (Nigéria, Niger, Tchad, Cameroun) et le Bénin ont mis en place la Force multinationale mixte (Fmm) dont les résultats, plus que satisfaisants, ne se sont pas faits attendre. Vivement qu’elle redouble de vigilance et affine davantage sa stratégie dans cette guerre sans visage.

 

Que pensez-vous de cette décision des autorités camerounaises d’expulser des ressortissants centrafricains ?

lu pour vous : Cameroun-Centrafrique : comment des Centrafricains ont été expulsés par la police

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com