Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 10:39

 

 

NOTE D’INFORMATION

 

 

 

Bangui, le 3 décembre 2015 - La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilité en Centrafrique (MINUSCA) a regretté l’assassinat d’un jeune habitant au quartier de PK5, au lendemain de la visite du Pape François dans le pays. Le Porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, a affirmé que la mission reste toutefois convaincue que les liens renoués entre les communautés centrafricaines après la visite papale vont être renforcées.

 

Au cours de cette conférence de presse de mercredi 2 décembre, le Porte-parole est revenu sur un message du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, qui a appelé les Centrafricains à la vigilance face à ceux qui tenteraient d’entretenir la division et à attiser de vieilles rancœurs par la manipulation et la violence.

 

Le Représentant spécial note également que les gestes de fraternisation démontrés par les Centrafricains au cours de la visite du Pape prouvent qu’il n’y a pas de conflit inter-religieux en Centrafrique. Il félicite les autorités de la transition et le peuple centrafricains pour le succès de cette visite historique, tout en invitant l’ensemble des Centrafricains à s’approprier le message de paix du Pape François pour ouvrir une nouvelle page de leur histoire, axée sur le dialogue, la réconciliation et la cohésion sociale.

 

Au cours de cette conférence de presse, le Porte-parole de la MINUSCA a fait le point sur les avancés du processus électoral dans le pays. Il a rappelé que l’Autorité Nationale des Elections (ANE) a clôturé, le 27 novembre,  l’enregistrement des candidatures à l’élection présidentielle et aux législatives couplées du 27 décembre. On dénombre 42 candidatures pour l’élection présidentielle, dont une seule femme. Seuls 11 partis politiques ont présenté des candidats à l’élection présidentielle à savoir ANC, KNK, MDC, MESAN, MLPC, PGD, PNCN, UNADER, UNDP, URCA et le RDC. Les autres candidats se sont présentés en qualité d’indépendants.

 

D’après Monteiro, l’ANE a transmis l’ensemble des dossiers de candidatures à la Cour Constitutionnelle de transition qui va statuer sur leur validité et donnera la liste  définitive des candidats retenus le 08 décembre prochain. Pour les élections législatives, compte tenu du nombre de circonscriptions électorales (141), la compilation est toujours en cours à l’ANE pour savoir le nombre exact de candidats retenus par circonscription.

 

Le Porte-parole de la MINUSCA a enfin rappelé le communiqué diffusé samedi dernier par l’ANE, indiquant qu’il n’y a pas de report des élections. Les dates sont maintenues à savoir le 13 décembre pour le référendum et le 27 décembre pour le 1er tour des élections couplées présidentielle et législatives. Seule la transition politique a été prorogée jusqu’au 31 mars 2016, lors du sommet de la Communauté économique des états de l’Afrique centrale (CEEAC), le 25 Novembre dernier à Libreville.

 

Monteiro a également annoncé la tenue, cette semaine, de deux événements importants auxquels la MINUSCA apporte son appui: la Journée des Leaders politiques centrafricains, débutée ce mercredi, et la Table Ronde sur la Sécurité Nationale, qui se déroule du 3 au 6 décembre. La Journée des leaders politiques est le résultat d’une étroite collaboration entre les plateformes de partis politiques, le PNUD, ONU FEMMES et la Mission, en vue de créer un espace de dialogue et d’échanges entre acteurs politiques sur les grands enjeux de développement de la Centrafrique. Quant à la Table Ronde sur la Sécurité Nationale, c’est une activité inscrite dans les recommandations du Forum de Bangui.

 

Pour sa part, le Lieutenant Colonel Adolphe Manirakiza, Porte-parole militaire de la MINUSCA a fait savoir qu’en dépit de quelques incidents qui continuent d’être enregistrés dans la pays, la situation sécuritaire s’est améliorée d’une manière générale.

 

Il a aussi fait savoir par exemple que l’opération d’escorte des véhicules commerciaux par la Force de la MINUSCA continue sur tous les axes. Au total, 471 véhicules ont bénéficié de la protection de la force, 185 sur la Route nationale 1 et 286 sur les routes nationales 2 et 3  au cours de la semaine dernière.  Au total, 2434 véhicules ont déjà bénéficié de la protection de la force de Béloko à Bangui depuis juillet 2015.

 

De son côté, le Lieutenant Konseiga Salifou, Porte-Parole de la police de la MINUSCA, a félicité les forces de sécurité intérieures centrafricaines, pour le professionnalisme dont elles ont fait preuve dans le cadre de la sécurisation de la visite du Pape, ainsi que la population car « si le plan sécuritaire a été appréciable, c’est en grande partie grâce à leur sens d’hospitalité », a-t-il dit. Il a aussi mentionné que dans le domaine du renforcement des capacités des Forces de Sécurité Intérieure, une formation en protection rapprochée se tient au Camp Izamo à Bangui. Elle a pour objectif de former 39 Policiers et Gendarmes Centrafricains aux techniques, en vue d’assurer la protection rapprochée des acteurs des Elections. Débutée le 17 novembre, cette formation prendra fin le 04 décembre.

LA MINUSCA APPELLE AU RENFORCEMENT DES LIENS ENTRE COMMUNAUTES

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com