Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 22:29

 

 

 

            La République Centrafricaine est à un tournant décisif de son Histoire. Après 02 années de crises militaro-politiques qui ont ébranlé l'unité nationale, sapé les fondements de la République, entraîné des milliers de morts, des centaines de milliers de réfugiés et de déplacés internes, le peuple de ce pays meurtri est appelé à prendre lui-même son propre destin en main.

 

            Trois échéances électorales se profilent à l'horizon:

 

- 13 décembre 2015: référendum constitutionnel;

-27 décembre 2015: 1er tour des élections groupées présidentielle et législatives;

- 31 janvier 2016 :  2ème tour des élections groupées présidentielle et législative.

 

            La CRPS salue la maturité politique du peuple centrafricain exprimée par une inscription massive sans précédent malgré la crise sécuritaire et humanitaire sur les listes électorales en vue d'accomplir son devoir civique dans le libre choix de ses dirigeants.

 

            La CRPS est consciente du fait que les élections ne pourront pas apporter à elles seules des solutions immédiates, mais celles-ci constituent indéniablement un passage obligé pour sortir le pays de l'impasse politico-institutionnelle afin qu'il reprenne sa place dans le concert des Nations dans une normalité constitutionnelle.

 

            Ces futurs scrutins peuvent constituer des risques si les forces politiques et sociales du pays ne prennent pas clairement conscience de l'impérieuse nécessité de placer leurs actions dans une perspective historique globale de paix, de cohésion sociale et de réconciliation nationale.

 

            La CRPS appelle à une forte mobilisation des électeurs en vue de voter OUI au référendum constitutionnel.

 

            Les divergences relatives au Sénat sur l'institution de laquelle la CRPS avait exprimé ses réserves tant sur les formalités que sur l'opportunité ne sauraient constituer des raisons majeures pour un appel au boycott.

 

                        Le retour à une vie constitutionnelle normale ouvre au contraire un espace de liberté pour des réformes institutionnelles et pouvant porter sur le maintien ou la suppression du Sénat.

 

            La nouvelle Constitution étant la seule Norme Supérieure qui aura vocation à structurer toutes les Institutions de l'Etat y compris l'Assemblée Nationale, les partisans du boycott ou de la victoire du NON  qui présentent néanmoins des candidats aux législatives sont dans une posture politique totalement incohérente!!!

 

TOUS AUX  URNES CHERS COMPATRIOTES ET REPUBLICAINS LE DIMANCHE 13 DECEMBRE 2015 POUR LE OUI

 

 

                                                                       Le Président

 

                                                              Me Nicolas  TIANGAYE

 

APPEL  DE LA CRPS A VOTER OUI AU REFERENDUM CONSTITUTIONNEL

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com