Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 03:36
Nouvelles nationales sur RJDH

 

 

Le candidat Gaston Mandata Nguérékata s’oppose à l’idée d’une 3ème transition

 

http://rjdh.org/ PAR SAINT-CYR GBEGBE LE 21 NOVEMBRE 2015

 

Le président du Parti pour la Renaissance Centrafricaine (PARC), Gaston Mandata Nguérékata, candidat à la présidentielle, s’est opposé à toute idée de la 3ème transition. Il l’a dit lors d’un point de presse  tenu le vendredi 20 novembre 2015 à son domicile sis au centre-ville à Bangui.

 

Gaston Mandata Nguérékata a commencé par douter de la légitimité d’une nouvelle transition souhaitée par la concertation élargie des partis, associations politiques et personnalités politiques indépendantes. Il estime que la solution à la crise ne saurait être une 3ème transition « le candidat Gaston Mandata Nguérékata n’est pas membre de cette plateforme politique et se pose la question de savoir pourquoi une troisième transition ? S’il faut une troisième transition, il faut justifier cela. Est-ce que la prochaine équipe souhaitée apporterait de véritables solutions aux problèmes de sécurité que nous connaissons ? », s’est-il interrogé.

 

Ce dernier exige la tenue des élections « Je crois qu’une transition est faite pour une durée déterminée et nous avons déjà dépassé cette durée. Il faut aller aux élections. Donc, une troisième transition n’est pas nécessaire », a souligné le Pr Gaston Mandata Nguérékata.

 

Pour lui, il est nécessaire de régler la question de sécurité en même temps que les élections « il faut absolument que la question de sécurité soit réglée en même temps que nous irons aux élections. Car, c’est une question de volonté non seulement politique mais, militaire sur le terrain avec les forces internationales qui sont avec nous », a-t-il confié.

 

Pr Gaston Mandata Nguérékata s’est aussi opposé à la proposition du président du Conseil national de transition Alexandre Ferdinand Nguendet qui a proposé la mise en place d’un état-major intégré composé des officiers chrétiens et musulmans « il va falloir qu’on ne mette plus en avant les critères confessionnels. Un Centrafricain est centrafricain quelque soit sa religion. Je ne vois pas pour quelle  raison qu’il faut un état- major composé de deux religions. Si c’est le cas  où est-ce qu’on mettra les animistes ? », a-t-il demandé.

 

Le président du PARC a appelé les chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC), à continuer à soutenir la RCA dans ces moments difficiles. La position de Gaston Mandata Nguérékata se fait à cinq jours d’un sommet extraordinaire de la CEEAC sur la situation en Centrafrique notamment sur la question de la 3ème transition

 

 

Le PARC signe un accord politique avec le FODEM du feu Charles Massi

 

http://rjdh.org   PAR SAINT-CYR GBEGBE LE 23 NOVEMBRE 2015

 

Une cérémonie de signature d’accord politique entre le Parti pour la Renaissance Centrafricaine (PARC) et le Forum Démocratique pour la Modernité (FODEM) s’est déroulée ce lundi 23 novembre 2015 à Bangui. Le président du FODEM Stéphane Penschowaki juge que le candidat du PARC est “digne, irréprochable et capable de sortir le peuple centrafricain du gouffre de la misère”.

 

Ce dernier a fait savoir que c’est un « accord électoral ». « Cet accord doit être matérialisé par la signature d’un accord électoral, fondement d’un accord politique qui va couvrir toute la période électorale et postélectorale entre le candidat du PARC et le parti politique FODEM du président fondateur Charles Massi », a-t-il poursuivi.

 

Le candidat à la prochaine élection présidentielle Gaston Mandata-Nguérékata a précisé qu’il est nécessaire de rendre hommage aux illustres Centrafricains disparus. « Il va falloir que nous passions à une ère nouvelle pour la gouvernance de notre pays en commençant à rendre hommage à certains illustres disparus de ce pays, Charles Massi lui-même et aussi élucidé les circonstances de son décès, de celui de  Barthélemy Boganda, Karinou et Krébedjé un chef de guerre à Sibut et autres », a souligné le Pr Nguérékata.

 

La signature de l’accord politique entre le candidat à la prochaine élection présidentielle Gaston Nguérékata et le parti politique FODEM, vient après le dépôt de la candidature officielle de ce dernier à l’Autorité Nationale des Elections (ANE) le jeudi dernier

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com