Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 18:02

 

 

 

Beafrica.cf  Mardi 3 Novembre 2015 - 16:08

 

Le président camerounais, Paul Biya vient d’ordonner au trésor public de débourser la rondelette somme d’un milliard FCFA, en cash, en faveur des opérations électorales en Centrafrique.

 

Cette somme vient consacrer l’engagement de ce pays frère et ami à vie de rendre possible la participation des réfugiés centrafricains aux opérations référendaires et électorales qui doivent consacrer le retour à la légalité constitutionnelle en RCA. 


Un accord tripartite entre le gouvernement du Cameroun, le Centrafrique et le Haut Commissariat des Nations unies aux Réfugiés, HCR, vient d’être signé à Yaoundé.

 

Les documents ont été paraphés entre le ministre camerounais des relations extérieures, Le Jeune Mbella Mbella, l’ambassadeur de Centrafrique à Yaoundé Martial Betimarace et le représentant du HCR au Cameroun Kassim Ndiagne. 


Le ministre camerounais des relations extérieures Le Jeune Mbella Mbella a rappelé que le Cameroun se trouve essentiellement concerné par la crise centrafricaine. 

Partageant plus d’un millier de kilomètres de frontière avec le Centrafrique, le pays de Samuel Eto’o accueille des milliers de déplacés en provenance des terres de son voisin instable. Selon le HCR, environs 250 mille réfugiés centrafricains, dont 107 mille électeurs potentiels, se trouvent en territoire camerounais disséminés en grande partie dans les villes de Douala, Yaoundé, Bertoua, Ngaoundéré, Kentzou et Garoua-Boulaï. 

En autorisant la signature du présent instrument juridique, les plus hautes autorités camerounaises démontrent une fois encore leur souci constant d’accompagner le peuple centrafricain dans cette quête de la normalisation dans le respect du droit international.  Cette disponibilité du Cameroun à l’endroit de son voisin a été saluée par la Secrétaire d’Etat au développement et à la Francophonie, Mme Annick Girardin, qui visitait cette semaine les deux pays. 


La chef d’Etat de la transition, Mme Samba Panza a confirmé à Annick Girardin, le week-end dernier, la tenue du référendum le 6 décembre et les élections présidentielle et des législatives le 13 décembre 2015. 


Un peu plus d’un million 900 mille électeurs se sont déjà inscrits sur la liste électorale sur les deux millions entendus, soit un taux de 91 pour cent. 


Les opérations d’identification biométrique des réfugiés devraient démarrer entre le 16 et le 18 novembre prochain. Concernant la gestion de cette somme, elle est confiée à la Représentation du HCR à Yaoundé, puisqu’aucun pays voisin ne fait plus confiance à la gestion samba-panzienne. 

Lu pour vous : Le Cameroun offre un milliard pour le vote des réfugiés centrafricains au Cameroun

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com