Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 20:38

 

       

 

APA-Bangui (Centrafrique) 2015-11-30 13:40:12 Des milliers de Centrafricains ont ovationné lundi matin le Pape François au cours d’une grande messe au complexe sportif Barthelemy Boganda de Bangui, au dernier jour de la visite du souverain pontife.


Le point fort de son homélie a été l'appel aux Centrafricains à vivre dans le pardon, la prière, la réconciliation, pour sortir la République Centrafricaine de la crise qu'elle traverse et les offrandes que l'Archevêque de Bangui lui a remis.


Ensuite l'Archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga, s'est adressé au Pape à la fin de la messe pour le remercier d'avoir effectué le déplacement de Bangui qui constitue « un réconfort pour le clergé local ». Il a également appelé les Centrafricains à prendre le destin de leur pays en mains.


L'Archevêque a par ailleurs remis des dons au Pape constitués de tableaux d'artistes en bois et des papillons. En retour le saint Père a béni la terre centrafricaine en priant sur du sable qu'une femme lui a offert dans un récipient. 


Le Pape François a quitté le complexe sportif Barthelemy Boganda dans son papamobile, sous une gigantesque ovation, pour gagner l'aéroport international Bangui Mpoko à 11h 30 minutes.


Avant de dire la messe le Pape François a visité la mosquée centrale de Bangui en compagnie des leaders religieux de Centrafrique.


Le symbole important de cette visite, a dit le Pape François, a été son passage à la mosquée centrale de Bangui, « s'il n'avait pas eu lieu, cette visite n'aurait pas de sens pour moi » a dit le Pape François aux musulmans de Centrafrique.


Durant son passage dans la mosquée du quartier Km5 où vivent en majorité les musulmans de Centrafrique, le Pape les a exhortés à accepter le pardon. Il a également déclaré que la République Centrafricaine ne peut se développer que dans l'unité, la cohésion sociale et la réconciliation entre tous ses fils.


Profitant de son passage au Km5, il a visité le site des déplacés musulmans situé dans l'école Koudoukou en face de la mosquée centrale où il a serré la main à certains déplacés. 

 

http://apanews.net/news/fr/article.php?id=840013#sthash.6IDYdaGl.dpuf

 

 

Des scènes de réconciliation après la visite du Saint Père à la mosquée centrale

 

http://rjdh.org/ PAR AGGÉE YAGOUA GUERET LE 30 NOVEMBRE 2015

 

La deuxième journée du Pape à Bangui est marquée par sa visite à la mosquée centrale. Après cette visite, les musulmans de PK5 qui, depuis fort longtemps,  n’ont pas eu l’occasion d’aller au-delà de leur localité, ont pu sortir. Les chrétiens sont aussi  allés au KM5.

 

Des scènes de cohésion sociale entre les membres des deux communautés se sont multipliées sur l’avenue Boganda. Plusieurs groupes d’habitants du Km5 sont sortis, certains en motos, d’autres en voiture et à pied. « Tout est fini, mettons fin à la guerre et cultivons la paix », c’est ce qu’on peut lire sur des banderoles tenues par des jeunes du Km5 qui viennent  saluer   leurs frères des alentours sur l’Avenue Boganda.

 

Kevin Wangalayen,  habitant du quartier Fatima se dit très satisfait  de cette visite. Pour lui « le passage du Pape dans notre pays apporte déjà ses fruits pour preuve  la réconciliation sincère entre les chrétiens et musulmans. Nous sommes très  contents de voir le Saint Père parmi nous, cela veut dire que Dieu est entrain de visiter son peuple en Centrafrique» a-t-il ajouté

 

Edith habitant le quartier des Castors, appelle les Centrafricains à oublier le passé pour prôner la paix et la cohésion sociale. Pour elle, « on ne doit plus parler de chrétiens et musulmans. Si les bandits persistent dans leurs manœuvres, il serait souhaitable que le gouvernement prenne ses responsabilités pour les traquer », a-t-elle dit.

 

Ahmat Oumar, commerçant au KM5 a livré ses impressions en ces termes «  La venue du Pape va amener la paix dans le pays, tous les Centrafricains sont dans la joie. Nous pouvons maintenant aller  dans les différents arrondissements en ville et ceux de là-bas peuvent venir chez nous. Tout est fini, on peut circuler librement .La visite du pape dans notre pays nous apporte  le vivre ensemble, car il y’a de cela deux mois nous n’avons pas eu le courage de sortir en ville pour faire des achats de peur d’être tué ».

 

Au moment où ces séances de réconciliation se faisaient enregistrer sur l’avenue Boganda, le pape officiait une grande messe au stade 20000 places où il a exhorté le peuple centrafricain au pardon.

Le Pape François ovationné au complexe sportif Barthelemy Boganda, à la fin de sa visite en RCA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com