Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 12:05
Déclaration du Porte-Parole du Gouvernement
Déclaration du Porte-Parole du Gouvernement

 

 

 

Le gouvernement a appris avec stupéfaction sur les ondes de RFI les déclarations de Abdoulaye HISSEIN et de Moustapha SABOUN mentionnant qu’une rencontre a été organisée mercredi dernier à Kaga Bandoro, entre le FPRC de Nourredine ADAM et les anti-balakas fidèles à l’ancien président BOZIZE, en présence de la communauté internationale.

 

Il y a lieu de relever ici que tous ces individus sont impliqués dans le coup d’Etat manqué du 26 Octobre dernier, et n’ont pas encore renoncé à leur funeste projet de déstabilisation des autorités de la transition et de prise de pouvoir par la force. Le Gouvernement porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que les perpétuelles menaces de descente des forces du FPRC et leurs acolytes sur Bangui dans le but de prendre le pouvoir au motif du prétendu échec de la transition sont toujours pendantes.

 

Le Gouvernement voudrait rappeler que Nourredine Adam et ses acolytes sont les premiers responsables du chaos généralisé que connait aujourd’hui notre pays. C’est d’ailleurs leur incapacité à arrêter les tueries, les massacres et les tortures infligés au peuple centrafricain qui les a poussés à la démission. Faire de Bozizé et de Djotodja une solution à la crise centrafricaine qu’ils ont eux-mêmes enfantée est une insulte à ce peuple.

 

Il est également important de préciser que ces ennemis de la paix qui circulent librement au grand dam du gouvernement de transition et du peuple centrafricain, font pourtant l’objet de mandats de justice, sans préjudice des procédures internationales déjà engagées. Ces mandats ont été transmis à la MINUSCA pour être exécutés, ce conformément aux résolutions du conseil de sécurité des Nations Unies.

 

Le Gouvernement ne s’explique pas cette rencontre à laquelle il n’a pas été associé. Il déplore le fait qu’au lieu d’exécuter lesdits mandats de justice, une délégation de représentants de la communauté internationale a préféré se rendre à Kaga Bandoro pour rencontrer Nourredine Adam et ses acolytes, bourreaux du peuple centrafricain.

 

Le Gouvernement se félicite de la vigoureuse action des forces internationales à Sibut et les exhorte à barrer définitivement la route à ces aventuriers.

 

le Ministre de la Justice, Porte-Parole du Gouvernement


Dominique SAÏD-PANGUINDJI

Déclaration du Porte-Parole du Gouvernement

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com