Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 21:05

 

 

 

http://afriqueinside.com/  nov 26, 2015

 

La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) tape du poing sur la table et prolonge la transition en Centrafrique jusqu’au 31 mars 2016 pour des raisons sécuritaires et budgétaires. L’organisation régionale s’est réunie à Libreville le 25 novembre en sommet extraordinaire.

 

Les élections générales qui devaient se tenir le 27 décembre en Centrafrique ont été reportées et la transition prorogée jusqu’au 31 mars 2016. Une décision de la CEEAC qui fait suite à une requête des dirigeants centrafricains. La présidente de la transition, Catherine Samba-Panza, le Premier ministre, Mahamat Kamoun, et le président du Conseil national de la transition, Alexandre-Ferdinand N’Guendet ont en effet demandé le report des élections faute de budget. Celui-ci présente un déficit de près de 4 millions de dollars, ce qui ne permet pas selon les autorités de la transition de réunir les conditions pour organiser le scrutin. Les dirigeants de la CEEAC ont, en outre, décidé d’apporter un appui financier pour boucler le budget des prochaines élections dans ce pays. La République gabonaise a annoncé une contribution de 1 milliard de FCFA. Les autres pays devraient à leur tour annoncer le montant de leurs contributions.

 

Outre des difficultés financières, l’atmosphère sécuritaire est déplorable dans le pays en proie à un regain de violences. Un Casque bleu camerounais a été tué la semaine dernière à près de 400 km au nord de Bangui, dans la ville de Batangafo, à la suite de violences entre des éléments armés assimilés aux milices majoritairement chrétiennes anti-balaka d’une part, et d’autres assimilés à l’ex-Séléka, l’ex-rébellion musulmane. Illustration encore tout récemment des violences :26 villageois sont morts samedi soir dernier dans une attaque près de la frontière tchadienne.

 

Renforts au sein de la Minusca

 

300 soldats venus du Sénégal prévoient de rejoindre les rangs de la Minusca. L’Egypte devrait par ailleurs envoyer 750 soldats et la Mauritanie 140 policiers pour renforcer les 12.000 soldats et policiers que compte déjà la Minusca qui prévoit également de déployer ses premiers drones de surveillance au-dessus de la capitale Bangui. Ce déploiement sécuritaire coïncide avec la visite du Pape François à Bangui le 29 Novembre. Le souverain pontife devrait passer une nuit dans le pays.

 

Si la CEEAC a exprimé son soutien à la transition de la Centrafrique, elle souhaite en finir avec le chaos et les violences. « Les personnes qui tenteront de troubler la fin de la transition seront envoyées à la CPI » a prévenu le président du Congo Denis Sassou N’Guesso, l’un des principaux médiateurs de la crise. Un avertissement clair lancé aux fauteurs de troubles dans le communiqué final de la CEEAC.

 

L’objectif est de remettre le pays sur les rails après deux ans de transition souvent chaotique et la crise déclenchée en mars 2013 lors du renversement du président François Bozizé par la rébellion Séléka. Les élections se dérouleront à l’issue de la transition prolongée jusqu’au 31 mars.

 

La rédaction

CENTRAFRIQUE : LA CEEAC PROLONGE LA TRANSITION JUSQU’AU 31 MARS

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com