Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 17:28

 

 

 

http://rjdh.org/  PAR NAÏM-KAÉLIN ZAMANE LE 26 OCTOBRE 2015

 

Si le processus électoral doit encore répondre à deux défis notamment la définition d’un nouveau chronogramme et la désignation d’un nouveau président de l’Autorité Nationale des Élections, certaines formations politiques mettent les bouchées doubles.

 

C’est le cas des partis, Mouvement Citoyen Patara (MCP), le Mouvement Démocratique pour l’Évolution Sociale (MDES) et le Collectif des anciens Députés de la troisième législature qui ont signé ce weekend avec le MPLC un protocole d’accord électoral. Ils s’engagent à mutualiser leurs efforts et à former un front commun autour de la candidature de Martin Ziguélé à la présidentielle.

 

Selon le président et candidat du MPLC à la prochaine présidentielle, « à travers ce protocole d’accord électoral nous devenons un seul corps, avons une même vision tout en respectant  l’indépendance de chacun. Nous nous unissons stratégiquement, financièrement et politiquement. Boganda disait malheur à l’homme seul. C’est en nous unissant que nous gagnerons ces élections et trouverons des solutions aux problèmes de la RCA. »

 

Venant Euloge Ngouma qui signait l’accord au nom de MCP, pense que le MLPC est incontournable dans le paysage politique centrafricain. Il a fondé la démarche de son parti sur quelques points : « le MLPC reste le parti qui a de l’expérience dans la gestion du pouvoir; c’est une formation politique dont la vision cadre avec celle de MCP et la dernière motivation c’est qu’avec ce parti nous avions œuvré ensemble au sein de la plateforme AFDT (Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition). »

 

Le Collectif des Anciens Députés de la Troisième Législature, a également scellé le pacte avec le MPLC. Son représentant, MANENGOU a expliqué à l’assistance que la démarche actée ce samedi 24 octobre a débuté il y a longtemps. « Les démarches de l’accord signé aujourd’hui  remontent à trois années. Nous décidons aujourd’hui de nous unir parce que Martin Ziguélé est un homme d’État, c’est l’homme qu’il faut pour régler tous les problèmes de la RCA et c’est enfin un homme de consensus », a-t-il fait savoir tout en indiquant que le Collectif va récompenser le MLPC parce que c’est sous son régime, « 1998-2003 » que nous avons été élus.

 

« Nous connaissons les forces que détient ce parti », a martelé le Vice-Président du parti MDES, Théodore Anatole Paltta après avoir apposé sa signature au bas de l’accord.

 

Dans le protocole d’accord électoral, les parties signataires s’engagent à soutenir la candidature de Martin Ziguélé à la présidentielle.

 

Les partis sont libres pour les législatives à présenter leurs candidats. Mais au second tour, ils se désisteront au profit du candidat le mieux placé. Ils s’interdisent de signer un protocole similaire avec un autre parti politique.

Trois entités politiques s’unissent à Martin Ziguélé et au MLPC en vue des prochaines élections
Trois entités politiques s’unissent à Martin Ziguélé et au MLPC en vue des prochaines élections
Trois entités politiques s’unissent à Martin Ziguélé et au MLPC en vue des prochaines élections

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com